Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

31 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 11 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (16 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : 14e siecle, abbaye, apocalypse, bibliotheque, chretien, christianisme, comment voyager avec un saumon, eglise, enquete, erudition, heresie, heresies, histoire, inquisition, italie, l'ile du jour d'avant, labyrinthe, le pendule de foucault, litterature italienne, livre, manuscrit, meurtre, meutre, moine, monastere, moyen-age, obscurantisme, philosophie, poison, polar, policier, policier historique, religion, roman historique, savoir, thriller, tolerance

[Le Nom de la rose | Eco Umberto]
Auteur    Message
onaris




Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 1269
Localisation: Occitanie

Posté: Ven 06 Jan 2012 6:43
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Eco Umberto]
Commentaires : 0 >>

La lecture du livre s'accompagne évidemment de la visualition mentale de l'aussi célèbre film. Le film est fidèle au livre sauf dans sa conclusion beaucoup plus dramatique avec la mort de l'inquisiteur et la scène du bûcher qui est juste annoncée dans le livre (celui-ci devant se dérouler à Avignon).
Comme d'habitude, Umberto Eco fait preuve d'érudition et il faudrait être un spécialiste de l'histoire de cette époque pour comprendre toutes ses références. L'histoire reste quand même bien accessible.
J'aurais deux reproches majeurs à faire à l'édition de poche : c'est l'absence de traduction des nombreuses citations latines et une police de caractères vraiment très petite.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 400
Localisation: Yvelines

Posté: Lun 24 Jan 2011 13:16
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 5 >>

Inutile de présenter l’intrigue – je pense que tout le monde la connaît au moins par ouï dire…

C’est un livre très complexe, abordant débats théologiques, histoire et querelles politiques du bas moyen-age, et citations en latin (non traduites). Si cela fait qu'il est quelque peu ardu d'entrer dans le roman, cela ne nuit néanmoins pas à la fluidité de l'intrigue, que l'on suit avec suspense et intérêt jusqu'à la fin.

Évidemment, impossible de ne pas comparer le livre au célèbre film... Certes, le film est très fidèle au livre quant à l'ambiance et l'intrigue, mais simplifie tout de même beaucoup le sujet - et modifie la fin, qui est beaucoup plus pessimiste dans le livre. Si les images du film me venaient a l'esprit en lisant le livre, il y a une exception notable: je n'ai pas imaginé Guillaume de Baskerville sous les traits de Sean Connery - mais sous ceux de Sherlock Holmes (il s'agit d'ailleurs d'un hommage évident pour multiples raisons).

Bref, je ne regrette pas d'avoir lu le livre: j'y ai pris plaisir et ce n'est pas une redite du film. Mais je pense être passée a côté de nombreuses références théologiques et littéraires (le livre ne fait rien pour les rendre accessibles!), ce qui a un côté un peu frustrant.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
rivax



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 08 Avr 2009
Messages: 781
Localisation: Au pays des grenades

Posté: Mer 10 Mar 2010 10:51
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 4 >>

Je ne dirai pas que j'ai préféré le livre d'Eco au film d'Annaud. Je trouve ces oeuvres différentes, chacune dotées de qualités et défauts spécifiques.

Pour pouvoir réaliser un film d'une durée raisonnable et accessible à un large public, les scénaristes d'Annaud ont dû faire un peu de tri dans les différentes histoires racontées dans le livre. Il eut été ardu de restituer les nombreux (et longs et parfois un peu chiants) débats autour de la foi. Le choix a donc été de centrer le film sur l'enquête de Guillaume de Baskerville en intégrant des éléments relatifs au conclave, raison initiale de la présence de Baskerville dans l'abbaye.

Pour moi, la partie la moins réussie du film est justement celle relative au conclave parce qu'elle n'est pas introduite avant autant d'accuité que dans le livre (les causes, les enjeux spirituels et politiques, les représentants des différents courants) et que, d'autre part, le sujet du film étant l'enquête, on a du mal à comprendre ce que cette réunion vient faire là.

Ceci mis de côté, je n'ai pas préféré le livre au film ni l'inverse, je les apprécie séparément. Les analyses sur la foi, la pauvreté du Christ, le régulier contre le séculier, le mépris des religieux pour le reste de l'humanité etc...sont très bien analysés dans le livre...mais il y en a vraiment beaucoup et j'ai cédé à la tentation d'en sauter certains passages.

En se concentrant sur le crime, le film est plus cohérent que le livre qui part dans plusieurs directions et s'y perd parfois. Le réalisateur JJ Annaud avait annoncé qu'il n'en ferait pas l'adaptation mais un palimpseste. C'est comme çà qu'il faut le prendre (même si, en réalité, le film colle à la trame du livre).

Enfin, n'étant pas latiniste, je trouve que Eco aurait pu s'abstenir de ses nombreuses et parfois longues citations latines non traduites (surtout que, logiquement, le manuscrit entier est censé être écrit en latin...).
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
isamax56



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 345
Localisation: bretagne

Posté: Mer 10 Fév 2010 8:01
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

Lu dans mon adolescence à sa sortie, je me demandais ce que j'en penserais avec le recul de l'âge. Et bien en fait, que du bien ! Un livre avec une telle bibliothèque ne peut que faire rêver, Le cadre idyllique, ce monde clos, retiré, les intrigues des moines, leurs débats théologiques,la période historique, tout incite à plonger dans cet épais roman, tout, sauf les passages en latin...que j'ai oublié depuis longtemps !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le nom de la Rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
maroni



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 920
Localisation: Paris

Posté: Sam 13 Juin 2009 13:41
MessageSujet du message: [Le nom de la Rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

Quand le livre d'Umberto Eco parut, ce fut comme un coup de tonnerre car ce roman thriller savant au temps moyenâgeux fit faire un saut qualitatif à l'oeuvre littéraire fictionnelle.
Quelle oeuvre ! Vraiment cet homme est un génie ! (Peut-être est-il membre de l'agora, dans ce cas il sera justement honoré !)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Il Nome Della Rosa | Umberto Eco]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1764
Localisation: Ile-de-France

Posté: Lun 04 Mai 2009 14:54
MessageSujet du message: [Il Nome Della Rosa | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

Relecture après celle de mon adolescence (à la parution). L'enchantement est le même; peut-être puis-je espérer avoir acquis un peu plus de maturité pour comprendre certaines références à l'histoire intellectuelle du Moyen-Âge... peut-être...
Mais l'intrigue est l'architecture sont toujours aussi fascinantes, les descriptions (par exemple le fronton de la porte d'entrée au monastère et surtout la bibliothèque-labyrinthe, véritable lieu métaphysique...) aussi, les personnages (y compris et peut-être surtout les mineurs) encore plus. J'adore l'enchaînement aussi involontaire que fatal vers l'apocalypse (réelle et métaphorique), j'adore tout ce paysage touffu des hérésies paupéristes, ce millénarisme, ce premier germe de rationnalisme, ces rivalités petites entre franciscains et bénédictins... Je ne saurais choisir entre celui-ci et le Pendule de Foucault (mais pourquoi donc choisir...?)...
Le film (malgré le grand Sean Connery), n'est par contre que pâle simulacre, juste un bon polar, mais sans polysémie...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
Laudateur



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 1599
Localisation: Quimper

Posté: Dim 27 Avr 2008 11:23
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 4 >>

Le film était bien. J'avais beaucoup aimé l'ambiance.
J'ai donc testé le livre.
Eh bien ça n'a rien à voir! Forcément me direz-vous...
Une lecture extraordinaire, Umberto nous fait voyager dans l'univers médiéval des moines et explore les hérésies de l'époque. On y apprend beaucoup sur les enjeux politiques des hérésies, et des enjeux pour le pouvoir en place, naturellement!
Un livre magnifique.
Un beau pavé.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
Lannig



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 21 Mar 2007
Messages: 9
Localisation: Ile de France

Posté: Lun 31 Mar 2008 1:35
MessageSujet du message: [Le nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

Un superbe roman à la fois polar, roman historique et aussi quête philosophique.
L'histoire d'un livre mit à l'index que des moines lisent en cachette et qui en meurent. histoire des différentes sectes chrétiennes au XIIéme-XIIIeme siècle entre les vaudois. les cathares puis entre les différentes congrégations monastiques les franciscains, les bénédictins.
Et l'insupportable inquisition
A lire absolument !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
Max




Inscrit le: 10 Aoû 2006
Messages: 403

Posté: Dim 30 Mar 2008 21:27
MessageSujet du message: [Le nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

An de grâce 1327 : la chrétienté est en crise, divisée entre l'autorité du pape avignonnais Jean XXII et l'empereur d'Allemagne, Louis de Bavière, qui cherche à étendre son règne. Guillaume de Baskerville, moine franciscain, ex-inquisiteur et représentant du Saint-Empire doit organiser une rencontre pour réconcilier les instances religieuses qui soutiennent l'un ou l'autre des partis. Cette rencontre doit se dérouler dans une abbaye bénédictine isolée sur les contreforts d'une montagne, havre de sérénité et de neutralité, célèbre pour la science de ses moines et la richesse de sa bibliothèque où s'amasse, en milliers de volumes et de manuscrits, la somme du savoir humain. Mais dès son arrivée, accompagné de son secrétaire le jeune novice Adso de Melk, Guillaume de Baskerville se voit prier par l'Abbé d'enquêter sur la mort d'un moine, retrouvé écrasé aux pieds des murailles. C'est la première des sept morts suspectes qui vont égrener les sept journées et les sept chapitres de se récit, la clef de ces morts inexplicables semblant devoir être cherchée du côté de la mystérieuse et labyrinthique bibliothèque...

En apparence, Le nom de la rose est donc une chronique médiévale articulée sur une intrigue policière. En effet Umberto Eco livre ici un prodigieux document sur l'histoire du début du XIVe siècle, ses conflits et enjeux intellectuels, religieux et politiques. De plus il parsème son récit de ses propres réflexions sur l'époque médiévale, le rôle de l'Eglise, l'objectivité scientifique contre la subjectivité de la foi religieuse, l'art, la sémiologie... Il livre aussi un vrai et grand polar habilement mené, avec suspens savamment dosé, crimes en série, criminel hors pair qui ne se découvre qu'à l'ultime rebondissement d'une enquête haletante qui mêle réflexion, malice et cruauté. Enfin, il multiplie les références à la littérature, la plus transparente étant l'hommage rendu à Conan Doyle et son héros Sherlock Holmes dont Guillaume de Baskerville est le double. Le roman d'Umberto Eco est en lui-même une bibliothèque, où l'on se régale de reconnaître ici un passage de Zadig de Voltaire, de croiser là une évocation de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, et sans doute bien d'autres références encore, que je n'ai pas su relever ! Énigmes dans l'énigme, ces références sont si adroitement glissées qu'elles ne nuisent jamais à l'agilité de l'intrigue.

Le nom de la rose, sous sa forme amusante de roman policier et savante de devinette érudite, est au final un formidable plaidoyer contre l'obscurantisme, et pour la diffusion des savoirs et la liberté. Le tout porté par une érudition à aucun moment prétentieuse mais au contraire qui coule en phrases claires et précises, dans une écriture limpide.


le cri du lézard
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
agglovaldorge



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2007
Messages: 1534
Localisation: Sainte-Geneviève-des-Bois

Posté: Jeu 04 Oct 2007 14:13
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

Vous vous passionnerez pour ce roman entre enquête policière et philosophique dans l'Europe du Moyen-Age.

----

Ce livre est lâché par l'équipe de bibliothécaires du Val d'Orge dans le cadre des Chemins de lecture du 13 au 21 octobre 2007.

Ville du lâcher : Ste-Geneviève-des Bois - Date du lâcher : 13/10/2007
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Auteur    Message
Latulu



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 19 Avr 2006
Messages: 315

Posté: Sam 22 Sep 2007 14:39
MessageSujet du message: [Le Nom de la rose | Umberto Eco]
Commentaires : 0 >>

C'est vrai qu'il y a des longueurs, notamment lors des débats théologiques. Il n'en reste pas moins que ce polar médiéval se dévore et qu'il n'est pas facile de le lâcher une fois qu'on en a commencé la lecture.
Le meilleur roman de Umberto Eco que j'ai lu.
Tout au long de la lecture, j'ai eu la petite ritournelle musicale du film à l'oreille, film que j'aimerais bien revoir à présent.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre