Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

4 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 4 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (4 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1818
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 17 Juin 2022 16:37
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Après la tempête.
La bourgade d’Abelsville, au sud de l’Arizona, est d’autant plus noyée sous des pluies diluviennes qu’un barrage de retenue d’eau en amont cède et remplit la cuvette naturelle où s’entassent les habitations. En chemin pour Abelsville, Tex Willer et Kit Carson repêche une femme noyée portée par la crue dévastatrice. Toutefois, des marques de strangulation indiquent qu’elle a été assassinée avant d’être jetée à l’eau. Rita Buchler, fille unique et aimée d’un père autoritaire et influent, à travers son décès, ravive les tensions extrêmes existant entre les deux familles d’éleveurs rivales, les Buchler et les Hogg. Le père crie vengeance et lorsqu’il apprend que sa fille fréquentait un employé des Hogg, cela lui suffit pour prendre les armes. Pourtant, les rangers enquêtent et ne mollissent pas. A la rixe meurtrière et imminente, ils découvrent qu’un tueur rôde et, bien informé, agit efficacement dans l’ombre. La partie engagée est minutée et serrée, le dénouement imprévisible, le mobile du crime demeurant toujours opaque jusqu’au dénouement surprenant.
La dernière partie.
La nuit, dans sa chambre de l’hôtel d'Arroyo, au Nouveau-Mexique, Helen Brannigan, une jeune femme de passage, se fait agresser par deux hommes brutaux. Heureusement, Tex Willer et Kit Carson, gîtant à côté, entendent l’appel au secours et interviennent immédiatement. Altman et toute sa bande de pistoléros veulent retrouver le père d’Helen pour solder leurs comptes mais il demeure introuvable jusqu’à l’apparition d’Helen qu’il convient de capturer, de faire parler et d’utiliser comme monnaie d’échange le moment venu. Les deux rangers vont devoir agir vite et bien en tentant de démêler un passé chargé et confus.
Les 292 pages du Maxi Tex ont été entièrement réalisées par Sandro Scascitelli, dessinateur au trait appliqué, nourri de hachures, fouillé sans être fouillis, chargé mais lisible. Malgré une rigidité des corps et des expressions, le dessin détone par son rendu quasi photographique. Âgé en 2022 de 74 ans, l’artiste transalpin produit encore abondamment des planches travaillées et remplies. Les deux scénaristes ont su développer de solides intrigues qui captent l’intérêt du lecteur jusqu’à la fin. L’enquête policière de la première histoire imaginée par Pasquale Ruju est bien menée, entre relevé d’indices évanescents, interrogation de témoins fuyants, reconstitution de scènes brouillées, enquête prise dans l’urgence d’une résolution imminente sous peine d’une échauffourée dévastatrice. La seconde histoire scénarisée par Antonio Zamberletti n’est pas en reste, vibrant sur un bon tempo avec des personnages crédibles, faillibles et corruptibles.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1818
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 19 Avr 2022 10:40
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

La chasse de Tiger Jack. (5/5)
Tiger Jack, frère de sang de Tex Willer, est invité par Black Owl, chef d’un clan Blackfoot, dans les montagnes du Wyoming. De retour au village, ils découvrent que des Blancs sont venus enlever les jeunes femmes pour les revendre aux plus offrants, vieux ranchers sur le retour, aubergistes brutaux et autres esclavagistes avides de gain et de mainmise. Daanis, la fille du chef, fait partie des prisonnières. Tiger Jack, accompagné de deux jeunes braves, partent en chasse et pistent, en courant dans la neige, les sinistres trafiquants. Silas, chef du gang, brutal et sans scrupule, est un sérieux ennemi pour Tiger Jack mais il n’est qu’un rouage dans une entreprise plus ramifiée et puissante contrôlée par Foley et ses sbires. La collusion avec le shérif Wolforth rend la confrontation encore plus incertaine. La neige et le froid ajoutent une charge qui peut s’avérer mortelle. L’arrivée des rangers Tex Willet et Kit Carson ne sera pas de trop pour donner une chance à la justice de vaincre.
Le scénariste Pasquale Ruju a repris tous les ingrédients d’une bonne histoire en opposant le comportement odieux des Blancs à celui fraternel des Indiens. Les femmes blackfeet sont fortes, courageuses, indépendantes et ne s’avèrent jamais brisées même quand les coups pleuvent. Les personnages sont nombreux mais ils sont bien caractérisés. Les puissants, enrichis malhonnêtement, sont du côté du mal, les autres, rangers et Indiens luttent pour conserver leur intégrité. Ugolino Cossu est un dessinateur prolifique qui améliore constamment son abondante production. Son trait fin, soigné et précis n’arrivent jamais à obscurcir les planches tant le blanc domine. Les paysages se déclinent en tirets, pointillés, hachures parallèles. Un tel graphisme trouve sa pleine mesure dans les montagnes ajourées de neige et transies de froid du Wyoming ou du Grand Nord.
Le poison de la Gitane. (4/5)
Tex et Carson traquent un gang de pilleurs de banques qui tentent de passer au Mexique par l’Arizona. Leur chef, Bill Gunning, est un tueur débridé, prenant plaisir à massacrer quiconque croise son chemin. La roulotte d’Alithia, diseuse de bonne aventure, est sur la piste des bandits. Gunning veut connaître son avenir et Alithia ne peut se dérober. Quand les tarots parlent, il est impossible d’escamoter la vérité et Gunning n’est pas prêt à l’entendre.
Pasquale Ruju met à nouveau en scène une femme forte. Alithia reçoit toutes les grâces de Romano Felmang et Germano Ferri. Son visage, sa chevelure, ses vêtements et sa silhouette sont finement dessinés et dégagent une aura de charme et de mystère. Les visages masculins sont plus expédiés mais au bout du compte les hommes ne servent que de faire-valoir à la cartomancienne gitane.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex Magazine. 7 | Pasquale Ruju ; Mario Rossi]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1818
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 25 Mar 2022 9:32
MessageSujet du message: [Tex Magazine. 7 | Pasquale Ruju ; Mario Rossi]
Commentaires : 0 >>

Columbia River [Pasquale Ruju ; Mario Rossi]
A la recherche d’un gué pour franchir le tumultueux fleuve Columbia, les deux rangers Tex Willer et Kit Carson viennent au secours de Patrick Snow, un trappeur en pirogue, malmené par le courant. Au bivouac, les trois hommes sont mis à mal par des Indiens Piutes. S’embarquant in extremis, Tex Willer s’interroge sur l’attaque indienne et demande des explications à Snow qui, réticent, livre une histoire sujette à caution. Il aurait éliminé en un combat singulier Nikan, un guerrier Piute qui avait réduit en esclavage la belle Dyani dont il est épris. Depuis, les guerriers Piutes cherchent à se venger. Même si les rangers doutent des assertions de Snow, ils n’en doivent pas moins lutter contre la vindicte indienne qui ne laisse place à aucun pourparlers.
L’histoire de duplicité imaginée par Pasquale Ruju est bourrée d’action, de péripéties, de retournement de situation. Le dessin de Mario Rossi dont le trait manque de souplesse et de délié n’est pas sans intérêt notamment quant à l’expressivité, le graphisme rigidifié accentuant la force hiératique des personnages. La justice expéditive semblant aller de soi laisse parfois perplexe ainsi de l’exécution sommaire de Dorothy Snow, la sœur du trappeur.
Tunique rouge [Mauro Boselli ; Stefano Biglia]
Dans la province d’Alberta, alors que la neige tombe dru sur la grande prairie, Jim Brandon, de la police montée canadienne, voyageant avec Gros-Jean, un trappeur ami trouvent refuge dans une cabane dissimulée dans une déclivité du terrain. Brandon va narrer à Gros-Jean l’histoire liée au refuge et à ses constructeurs, à l’époque où, fraîchement incorporé à la police montée, il était seul pour assurer la sécurité d’un groupe d’ingénieurs en charge d’établir des relevés pour établir le futur tracé de la voie ferrée transcanadienne.
Le récit concocté par Mauro Boselli, plus resserré par le fait du nombre de pages proposées (28 pages ici contre 77 pages pour la précédente histoire), permet tout de même de déployer une aventure recentrée sur Jim Brandon, officier de la police montée canadienne, ami indéfectible des rangers texans. L’épisode met en valeur sa bravoure et son intelligence ainsi que ses capacités d’adaptation. La bande dessinée fait suite à un dossier richement illustré en couleur consacré à la police montée. Stefano Biglia est un excellent dessinateur dont le trait souple et précis enchante.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex Maxi. 25, Il boss di Chicago | Pasquale Ruju ; Migu...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1818
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 24 Jan 2020 12:26
MessageSujet du message: [Tex Maxi. 25, Il boss di Chicago | Pasquale Ruju ; Migu...]
Commentaires : 0 >>

Le boss de Chicago.
Dans une scierie de l’Oregon, quinze ans plus tôt, Kit Carson a défait la bande à Mallett alors même qu’elle venait de réaliser un holdup et s’apprêtait à s’enfuir avec un lourd sac de dollars sur le dos de Mallett. En fuyant, Tom Mallett s’abîme avec son larcin dans les eaux bouillonnantes. A Flagstaff, en Arizona, Kit a oublié cette ancienne confrontation et tente de rejoindre, avec Tex Willer, un journaliste, Robert Durham qui lui a écrit pour s’alarmer des malversations et des assassinats sanguinaires imputables à un sénateur en vue, Jonathan Larson. Bien que des années se soient écoulées, Kit semble reconnaître sur un tract politique Tom Maller sous les traits du sénateur corrompu. Avant l’arrivée des rangers, Larson a pris soin de faire occire le journaliste qui aurait pu compromettre sa carrière avec le dossier et les preuves accumulées. Margie Durham veut faire la lumière sur la disparition de son père et s’approche des rangers mais les sbires de Larson veillent et préviennent leur boss de la menace d’une enquête policière. Larson a le bras long et n’a pas froid aux yeux. Une redoutable partie s’engage entre les rangers devenus fin limiers et les sbires de Larson.
Pasquale Ruju a scénarisé la dernière aventure dessinée au trois quart par le grand dessinateur argentin Miguel Angel Repetto (17-2-1929/10-5-2019) qui, décédé avant la fin (de l’histoire), laisse la place à Giovanni Bruzzo pour clore l’aventure. Nonagénaire, Repetto orchestrait encore magistralement ses pinceaux et ses encrages. Influencé par le grand artiste argentin Alberto Breccia (1919/1993) qui a su tordre la réalité dans un clair-obscur halluciné, Miguel Angel Repetto n’a pas oublié la qualité expressionniste de son illustre prédécesseur avec le noir & blanc quand les aplats d’encre sont découpés par la lumière. Giovanni Bruzzo, honnête dans sa prestation n’en apparaît pas moins comme un tâcheron à la suite d’un Repetto au trait vivant et habité.
La seconde histoire du Maxi Tex, « Tempesta », la plus conséquente en terme de pages, 219 contre 116 pages pour la première aventure, est originale dans son scénario car la ville minière de Silver Gulch, dans le Colorado, semble se liguer et mettre des bâtons dans les roues des rangers Tex Willer et Kit Carson enquêtant sur la disparition de leur ami ranger Brian Greenfort. Les habitants de la cité en déshérence dissimulent un passé trouble. Le dessin de Rossano Rossi n’est pas sans qualité et bien qu’il rappelle le graphisme de Fabio Civitelli, il n’en a pas la grâce ailée.
Le Maxi Tex biannuel, avec ses 338 pages, demeure roboratif à souhait. Dans la veine de la bédé populaire, les éditions Bonelli tiennent le haut du pavé.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre