Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Barracuda. 2, Cicatrices | Jean Dufaux ; Jérémy]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1819
Localisation: Nîmes
Âge: 62 Lion


Posté: Ven 06 Mai 2022 10:48
MessageSujet du message: [Barracuda. 2, Cicatrices | Jean Dufaux ; Jérémy]
Répondre en citant

La mort caméléon.
Le roi très catholique Philippe II d’Espagne enjoint le capitaine De La Loya à retrouver Dona Emilia Del Scuebo, grande dame d’Espagne, trois ans après son enlèvement par les pirates menés par le terrible capitaine Blackdog, du Barracuda. Nanti de deux galions armés de quarante canons, De La Loya se voit aussi confier la mission de retrouver le diamant Kashar qu’il devra restituer aux Indiens du Panama. A cette condition, ils œuvreront au percement sur leurs terres d’un canal reliant l’Atlantique au Pacifique, une manne considérable pour le royaume d’Espagne. Alors que le Barracuda ne donne plus signe de vie depuis plusieurs années, la vie sur l’île des Caraïbes de Puerto Blanco s’écoule au gré des humeurs de chacun. Maria avilit Ferrango, son mari éperdument amoureux, richissime esclavagiste mais découvre l’amour réciproque avec Raffy qui lui vouait la seconde d’avant une haine d’enfer. Quant à Emilio, pris en main par Flynn, chevalier déchu, il devient son amant. Puis vient le retour de Morkam, ennemi juré de Flynn pour chercher querelle, vengeance et mort.
Le 2e album d’une série totalisant 6 volumes est un épisode transitoire assez décousu où les trois jeunes rescapés, Maria, Emilio et Raffy vont apprendre à aimer à leur manière. La faiblesse de l’album est dans l’exposition relativement incohérente des caractères. Comment Ferrango, redoutable marchand d’esclaves, peut-il accepter un tel traitement d’une jouvencelle inexpérimentée ? Par quel miracle Raffy, fils de pirate sans foi ni loi, est-il en mesure de virer de la haine pure à l’amour chabada ? Et puis certaines situations prêtes à sourire. Morkam, transpercé à trois reprises par l’épée de Flynn, demeure toujours opérationnel. Le dessin de Jérémy marque aussi le pas. Les corps et les visages semblent se rigidifier toujours davantage. Les incohérences et les outrances sont multiples mais l’histoire possède aussi des qualités intrinsèques avec des destins croisés, des changements de focale et le talent prometteur de Jérémy dont le graphisme délié et les couleurs aquarellées peuvent faire merveille.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre