Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Code McCallum. 1, Londres | Fred Duval ; Didier Cassegrain]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1857
Localisation: Nîmes
Âge: 62 Lion


Posté: Lun 21 Nov 2022 11:38
MessageSujet du message: [Code McCallum. 1, Londres | Fred Duval ; Didier Cassegrain]
Répondre en citant

Carmen toute crue.
Azay a bien failli tirer le rideau après des années d’abandon mais le château Renaissance a repris du lustre après une rénovation à l’identique faite par la mafia. Il sert de cadre en 2047 à une réception mondaine pendant laquelle Carmen McCallum, invitée au bras de son époux, le prince Maxime de Mérimée, va faire le ménage dans sa vie. Après ce prologue énigmatique, l’histoire fait un bond en arrière et revient en 2040, à Londres. Carmen fait partie d’un quatuor d’ultras de l’IRA qui refuse de déposer les armes alors qu’un accord de paix doit être signé avec le gouvernement britannique et les représentants des grandes firmes. Après son coup d’éclat et d’esbroufe, Carmen est ciblée par la « famille », un groupement mystérieux de potentats. Le Spectre a pour mission d’éliminer la jeune femme qui s’est retirée du combat politique et vit ses passions en Espagne mais il est impossible d’échapper à son destin.
Préquel à la série « Carmen McCallum », « Code McCallum » a été conçu en 5 tomes. Mêlant habilement politique et action, amour et filiation, histoire et dystopie, le premier volume est accrocheur. L’intrigue est posée d’entrée et la chasse à la femme est assez prenante. Bien qu’il soit difficile d’éprouver une franche sympathie pour une jeune femme qui dessoude sans ciller au passage des innocents, on peut se laisser séduire par son flair, son intelligence, son énergie à combattre sans répit. Il est dommage que le dessin élégant et précis de Didier Cassegrain soit noyé sous une mise en couleur qui lisse et aseptise l’ensemble.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre