Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Une nuit à Rome. T. 1 | Jim]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1819
Localisation: Nîmes
Âge: 62 Lion


Posté: Sam 20 Sep 2014 15:41
MessageSujet du message: [Une nuit à Rome. T. 1 | Jim]
Répondre en citant

Dans l’aurore violette, quelque part sur la côte rocheuse au-dessus de la mer Tyrrhénienne, une femme quarantenaire, le regard farouche, va faire le saut de l’ange d’une hauteur vertigineuse. Il s’agit de Marie, amoureuse à vingt ans de Raphaël. A l’époque, ils s’étaient faits le serment, enregistré sur une cassette VHS, de se retrouver âgés de quarante ans, à Rome, la ville éternelle, pour une nuit, quelle que soit leur situation du moment. Raphaël ne veut même pas y penser d’autant que sa vie est avec Sophia mais il y songe tout le temps depuis qu’il a reçu par colis postal la fatidique cassette et la promesse juvénile, lui rappelant ce qu’il a été, avec ses rêves et ses désirs enfuis. La visionnant en pleine fiesta avec ses potes et Sophia, Raphaël déchiffre les paroles muettes de Marie car, heureusement, obsolescence du matériel oblige, il y a l’image, sans le son. Prêts à bouleverser leurs existences, Marie et Raphaël s’embarquent pour Rome chacun de leur côté.
Premier volume d’un diptyque conséquent, Une nuit à Rome raconte les atermoiements d’un quarantenaire dont la velléité agace et la détermination d’une femme énergique hantée par la nostalgie du lendemain. La force de l’album réside pour une grande part dans son découpage et sa mise en page. L’histoire banale en soi est ainsi dynamisée au point de capter l’attention jusqu’au bout. Cela tient en partie au fait que l’auteur ne s’enlise pas dans une psychologie fastidieuse mais relate l’enchaînement des menus gestes, des attitudes anodines, des réflexions sommaires pour construire un quotidien probable dans lequel le lecteur peut se plonger en toute connaissance de cause. Les dialogues sonnent bien et juste. Certaines remarques fouillent la mémoire du lecteur. Le graphisme clair et délié, fin et précis ne s’accorde pas toujours aux couleurs qui le noient parfois. N’empêche ! L’ensemble reste de haute tenue et de bonne facture. Une adaptation cinématographique ne sera pas facile tant l’art du scénariste et dessinateur Jim est subtil et unique.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre