Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique    
[Notions d'électricité et conseils à l'usager | Augé R.]
Auteur    Message
le_regent



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 13 Oct 2011
Messages: 167
Localisation: sud du Cher
Âge: 70 Scorpion


Posté: Jeu 18 Jan 2018 21:24
MessageSujet du message: [Notions d'électricité et conseils à l'usager | Augé R.]
Répondre en citant

Notions d'électricité et conseils à l'usager. – Notice établie par des Artisans, des Techniciens, des Ingénieurs et des Professeurs sous la direction de R. Augé, Ingénieur A. et M. [probablement Arts et Métiers]. – Paris : E.A.M., 1956. – 63 p.

Une dame de ma connaissance a récemment vidé la maison de sa mère décédée, donnant généreusement une grande partie de son contenu. Comme elle me savait amateur de livres, j'ai reçu ceux qu'elle y a trouvés. Parmi eux cette brochure dont la première partie est consacrée à l'exposé de notions simples sur le courant électrique ; la deuxième partie décrit les propriétés du courant électrique et leurs applications ; enfin une troisième partie contient des conseils aux usagers.
J'ai toujours regretté, après avoir été « fort en calcul » à l'école primaire, de m'être assez rapidement retrouvé « nul en maths » au collège, cela d'autant plus que les sciences m'intéressaient vivement. Avec le temps, je me suis mis en tête qu'aujourd'hui, si je reprenais méthodiquement le cursus mathématique et scientifique des collèges et lycées, il n'y avait pas de raison que je ne puisse pas me remettre à niveau. C'est ce que j'ai entrepris lorsque j'ai cessé mon activité professionnelle, mais sans y consacrer beaucoup de temps car je souhaite aussi produire quelque chose à partir des connaissances que je n'ai pas échoué à maîtriser. Il s'est trouvé que j'ai commencé avec un manuel sur l'électricité. J'étais donc curieux de situer mon niveau de connaissance par rapport au contenu d'une brochure qui semblait élémentaire.
On ne sait jamais d'avance à quel point une lecture va être ou non profitable. Ici, un déclic s'est produit chez moi devant une bête formule que je connais depuis l'enfance (je ne la donnerais peut-être pas si on me la demandait de but en blanc, faute qu'elle ait une présence suffisante dans ma vie) : I = U/R. C'est-à-dire que l'intensité (en ampères) parcourant un conducteur est égale à la différence de potentiel (en volts) à laquelle il est soumis, divisée par sa résistance électrique (en ohms).
Juste avant la formule, il y avait deux lignes écrites en capitales pour qu'elles se détachent bien :
L'INTENSITÉ EST PROPORTIONNELLE A LA TENSION,
L'INTENSITÉ EST INVERSEMENT PROPORTIONNELLE A LA RESISTANCE.
Du coup il m'est immédiatement apparu, à un niveau un peu plus abstrait, donc un peu plus mathématique, que toute formule du type x = y/z pouvait représenter n'importe quel phénomène x déterminé par deux variables y et z telles que si l'on double la valeur d'y, la valeur d'x double aussi, et que si l'on double la valeur de z, celle d'x est divisée par 2.
Et cela s'étend aux autres formules. Prenons x = y/z2 . Dans cette formule, si l'on double la valeur d'y, celle d'x double aussi ; mais si l'on double la valeur de z, la valeur d'x est divisée par quatre.
Ce n'est presque rien, mais les formules mathématiques auront désormais beaucoup plus de sens pour moi grâce à la correspondance au moins potentielle que j'y verrai avec le monde physique.
C'est peut-être l'explication des difficultés de mon enfance. Je me régalais des problèmes dont on se moque tant aujourd'hui sur les tonneaux que l'on remplit à un robinet alors que leur fond est percé, sur les trains partis à des heures différentes, qui roulent à des vitesses différentes et dont il faut calculer à quelle heure et en quel point ils vont se croiser. Passer à des manipulations mathématiques dépourvues de toute référence concrète a dû être aussi déstabilisant pour moi que le serait pour la plupart d'entre nous la perspective de faire de la géométrie sur des espaces à plus de trois dimensions.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre