Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique    
[Quattrocento | Stephen Greenblatt]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1357
Localisation: Ile-de-France
Âge: 46 Poissons


Posté: Jeu 03 Sep 2015 22:38
MessageSujet du message: [Quattrocento | Stephen Greenblatt]
Répondre en citant

[Lecture inspirée par Septentria et Andras que je remercie]

Comme chaque agorien (et contrairement à « mes » bibliothécaires bluffées), je savais déjà que ce livre n'était pas un roman et que l'aventure de la redécouverte du De rerum natura de Lucrèce en 1417 par Poggio Bracciolini n'en constituait pas l'essentiel.
Cependant je ne me doutais pas de la multitude de sujets que l'auteur a mis en relation avec cette œuvre latine assurément marquante pour les siècles à venir, autant en amont qu'en aval de sa rédaction.
Une partie importante de ce livre - dont le titre original, The Swerve, peut être traduit par « L'embardée », c-à-d. un brusque changement de direction par ex. celle de la pensée entre le Moyen-Âge et la Renaissance, mais peut éventuellement être lui-même la traduction de « clinamen », c-à-d. la déviation spontanée des atomes, concept-clef de la physique épicurienne développée dans le poème de Lucrèce - est consacrée à la transmission des écrits dans l'Antiquité et au Moyen-Âge, jusqu'à l'introduction de l'imprimerie.
Une autre partie fondamentale concerne la réception de la pensée d’Épicure entre la Grèce antique, Rome, la chrétienté médiévale ; son rôle catalytique de la Renaissance et ensuite, entre « Déviations » - usages détournés par des philosophes ne l'assumant pas dans son ensemble – et « Postérité » jusqu'au darwinisme.
Une dernière partie concerne la figure du Pogge dans le contexte plein de turbulences, de bassesses, de complots et d'accusations d'hérésie de la curie du XVe siècle. La cour papale semble cultiver et fonctionner grâce à des membres (ecclésiastiques et laïcs comme le Pogge) à la fois déloyaux et enclins à sanctionner implacablement la félonie des confrères.
Ces parties se chevauchent et se recouvrent. Cette dernière a été pour moi la plus instructive.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre