Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Tex. Maxi n° 1, Oklahoma ! | Gianluigi Bonelli ; Aureli...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1350
Localisation: Nîmes
Âge: 58 Lion


Posté: Mar 31 Aoû 2010 10:25
MessageSujet du message: [Tex. Maxi n° 1, Oklahoma ! | Gianluigi Bonelli ; Aureli...]
Répondre en citant

[Tex. Maxi n° 1, Oklahoma ! | Gianluigi Bonelli ; Aurelio Galleppini]

Couverture en couleur quelconque de Galep, dessin figé de Letteri, pauvre en décor, le Maxi Tex n° 1, Oklahoma !, n’a rien d’attrayant au premier abord mais il faut se méfier de l’eau qui roupille sec. Le scénario de Berardi est une totale réussite et le dessin colle immédiatement et totalement à l’histoire. On peut même dire qu’on est pris au piège dès les premières cases et, de planches en planches, le lecteur finit par se barricader et s’isoler complètement de l’extérieur jusqu’au « Fine », au bout d’une chevauchée de 340 pages. Comme une multitude de fermiers sans terre, les Paxton traversent le Kansas en direction de l’Oklahoma car le gouvernement a promis un lopin au premier colon venu. La ruée vers l’or brun est difficile à organiser pour la faible garnison de soldats car les prétendants sont mutiples et âprement déterminés à s’approprier les terres indiennes. En cours de route, le père Paxton se fait assassiner par des bandits à la solde d’un homme d’affaires véreux, le fielleux Cummings. Tex et Kit, rangers de leur état, viennent opportunément en aide à la mère et aux deux enfants Paxton. Ils veulent découvrir pourquoi des fermiers se font occire. La vérité sera triviale et amère mais des personnages pétris d’humanité font leur apparition tel cet ancien journaliste souhaitant embrasser la vie au grand air des pionniers ou ce métis d’Indien amoureux de la fille Paxton, au grand dam du frère Paxton, prompt à dégainer le colt, le poing ou l’insulte et à dépenser son maigre pécule aux cartes. La ruée des chariots est un moment de bravoure. Le récit se dévore avec un appétit vorace. Les méchants finiront par rôtir en enfer tant Tex et Kit font bonne garde. En fin de compte, le dessin un peu bancal de Guglielmo Letteri possède le parfum ancien des bandes dessinées petit format, les Blek, Rodéo, Kit Carson, Nevada, Yuma, etc. de nos enfances pas complètement révolues. Un seul mot d’ordre, comme une règle étalon pour la vie, celui puisé au cœur du Tex : « Muy bien ! Vamos ! ».

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre