Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[L'île du jour d'avant | Umberto Eco]
Auteur    Message
andras




Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1795
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France
Âge: 63 Verseau


Posté: Sam 16 Aoû 2008 21:10
MessageSujet du message: [L'île du jour d'avant | Umberto Eco]
Répondre en citant

Un livre précieux mais à quel sens du terme ? J'ai oscillé entre intérêt (parfois même admiration) et exaspération à la lecture de ce livre. La langue est précieuse, souvent exagérément savante comme si U. Eco voulait nous en mettre plein la vue et épater la galerie. Mais à quoi bon toutes ces énumérations de termes techniques datant du 17eme siècle ? Ces énoncés interminables de théories sur le monde toutes réfutées aujourd'hui ? Cette syntaxe alambiquée ? L'histoire est pourtant interessante (un espion de Mazarin se retrouve naufragé sur un bateau désert en face d'une île. Entre lui et l'île passe le méridien des antipodes. S'il parvient jusqu'à l'île, le naufragé remontera dans le temps). Pour en connaître la fin (assez frustrante à mon avis), j'ai dû plus d'une fois lutter contre l'envie d'abandonner cette lecture. Après une pesante dissertation de Maître Eco succédait un chapitre plus enlevé qui me faisait supporter les pires passages. Comme quoi, Eco est pour moi capable du meilleur comme du pire en un seul livre. "Le nom de la rose" m'avait déjà fait cette impression.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
 
Auteur    Message
Brujula




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 483

Âge: 55 Balance


Posté: Mar 19 Aoû 2008 9:54
MessageSujet du message:
Répondre en citant

En lisant ta note de lecture j'ai l'impression d'entendre les commentaires de mon père sur le pendule de foucault, du même auteur. Il avait décrété que c'était un étalage d'érudition, insupportable de pédanterie, et je crois bien qu'il n'a jamais pris la peine de lire un autre roman de lui....(bon, il avait beaucoup aimé le roman de la rose, par contre)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
Swann




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 2351


Posté: Mar 19 Aoû 2008 10:29
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Citation:
La langue est précieuse, souvent exagérément savante comme si U. Eco voulait nous en mettre plein la vue et épater la galerie

Malheureusement, je ne crois pas qu'il le fasse exprès, c'est sa façon de s'exprimer.
Quant à l'érudition exhaustive, j'ai bien peur que le prof de Fac ne gêne parfois l'écrivain. Confused
Quand c'est trop, moi, je fais comme les enfants : je saute les passages alambiqués pour rejoindre la trame narrative. Embarassed
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre