Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Le chemin des âmes | Joseph Boyden]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1503
Localisation: Nîmes
Âge: 59 Lion


Posté: Dim 13 Mai 2007 20:01
MessageSujet du message: [Le chemin des âmes | Joseph Boyden]
Répondre en citant

Voici encore un livre bouleversant et fascinant ! « Le chemin des âmes » de Joseph Boyden raconte l’entrée en enfer, celui des tranchées de 14/18, de deux Indiens canadiens amis, Elijah Whiskeyjack et Xavier Bird ainsi que leur lente et inexorable désincarnation. Tireurs d’élite, ils se complètent lors de leurs déambulations nocturnes dans le no man’s land. Camouflés, terrés, l’un scrute le moindre mouvement dans les lignes ennemies, l’autre épaule, tire et souffle les vies avec son Mauser à lunette. Les ripostes pleuvent mais ils ne sont déjà plus là. Fins connaisseurs de la nature, chasseurs affûtés, ils sont des guerriers redoutables. Xavier Bird va devenir une ombre. On l’appelle X. Il se fait nommer Neveu. Il a beau réussir des exploits avec son fusil, son mutisme permanent, sa surdité par à-coups l’éclipsent au profit de son ami, loquace et fanfaron. Quant à Elijah, l’usage quotidien de la morphine, destinée à lutter contre la douleur, la migraine et la peur, en fait un squelette éthéré qui ne s’alimente quasiment plus. On franchit les cercles de l’enfer avec ces deux fantômes faucheurs, jusqu’à l’ultime boucherie. La résurrection viendra de la tante de Xavier, Niska. Le matatosowin, la hutte à sudation, va nettoyer l’âme de Neveu des horreurs accumulées : « Cette douleur que Neveu a portée en lui si longtemps, la voici qui s’échappe de son corps et tourbillonne entre les parois. Elle virevolte, crie, me griffe au sang, semble-t-il… Je veux que la chaleur la consume… Neveu se plie à terre, gémit, pleure, murmure… je ne suis pas sûre que son corps le supporte. » Joseph Boyden raconte, à travers son livre métaphysique, la mémoire des soldats amérindiens. Quand la mort accule les hommes à la plus extrême frayeur, tout au bord du précipice de la démence, de quelles ressources disposent-ils encore pour retrouver le chemin de leur âme ? Par la voix et le regard des Indiens, le lecteur perçoit le monde loin de ses repères habituels. Il accompagne Xavier qui a trouvé sa cible mais attend : une inspiration, une expiration bloquée à demi, le doigt sur la détente. Comme un conteur aguerri, sur le ton simple de l’évidence, l’auteur noue son histoire du début du roman jusqu’à la dernière phrase : « Demain, nous serons chez nous. » On sait alors qu’on se trouve en face d’un grand livre. "Mikwec" Monsieur Boyden !

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre