Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Il faut flinguer Ramirez : acte 1 | Nicolas Petrimaux]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1503
Localisation: Nîmes
Âge: 59 Lion


Posté: Ven 04 Jan 2019 22:28
MessageSujet du message: [Il faut flinguer Ramirez : acte 1 | Nicolas Petrimaux]
Répondre en citant

Balèze brosse ou as pirateur ? Aspiro-brosser, c’est mieux !
Dès le préambule, quand l’inspecteur Eddy Vox, dans la salle d’interrogatoire à Falcon City, en Arizona, questionne Henri Jackson, employé de la société Robotop au sujet de son homologue Jacques Ramirez soupçonné de baliser son parcours avec des jonchées de cadavres, alors que Jackson demande avec son café un nuage de lait, un sucre et une touillette, Vox le fixe, massif et silencieux, le lecteur pressent une œuvre forte, référencée et maîtrisée. La suite de l’aventure confirme les premières bonnes impressions. L’histoire embraye par un léger retour en arrière. Jacques Ramirez est un technicien exceptionnel de Robotop mais il n’a pas les faveurs de sa hiérarchie, en l’occurrence son chef, Sanchez qui l’accable et le rabaisse. Ramirez ne récrimine jamais : il est muet. Quand deux malfrats n’hésitent pas à parcourir plus d’un millier de kilomètres, du Mexique en Arizona, pour rapporter à l’usine Robotop un mixer neuf déjà en panne, ils identifient formellement Ramirez comme le tueur déjanté avidement recherché par leur boss, le parrain Hector Rodriguez du Cartel de Paso del Rio. L’alerte donnée, Rodriguez dépêche à Falcon City Hector Perez, bras droit armé du mafieux, désireux de venger son honneur bafoué par Ramirez. Pour couronner l’embrouillamini, Jacques Ramirez se trouve embarqué malgré lui par deux braqueuses en cavale, Dakota Smith et Chelsea Tyler. La folle équipée peut brûler le bitume. Les mitraillages, les explosions et les sorties de route se font en cascade et en technicolor.
Il est impossible de rendre compte de la conjonction d’une action omniprésente, d’un humour distillé, de dialogues percutants. Sous des airs burlesques, la violence et la mort agissent de concert. Les personnages, sous le vernis de la caricature, dissimulent des failles à l’exemple d’un Ramirez apparemment inapte à endosser le rôle du tueur qu’on lui assigne mais prompt à souffrir de grandes douleurs muettes. Un beau cliffhanger conclue habilement ce premier acte de 144 pages qui se dévore avec un grand plaisir. Le lecteur peut raisonnablement espérer que l’auteur-orchestre Nicolas Petrimaux concocte une suite du même acabit.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre