Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

4 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 3 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (4 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : afrique du sud, alcoolisme, assegai, drogue, enfant, enquete, famille, justice, meurtre, polar, prostitution, roman policier, vengeance

[Le pic du diable | Deon Meyer]
Auteur    Message
andras



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1797
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France

Posté: Mar 18 Oct 2016 18:12
MessageSujet du message: [Le pic du diable | Deon Meyer]
Commentaires : 0 >>

Excellent polar dont l'auteur est un écrivain afrikaner, qui vit en Afrique du Sud et que j'ai eu la chance d'écouter à Lyon lors des "Quais du Polar", édition 2016, parmi une brochette d'autres auteurs de polar (Arnaldur Indridason, Craig Johnson et quelques autres). J'ai adoré la construction du récit basé sur trois fils qui s'entrecroisent, les personnages (dont la psychologie est particulièrement bien étudiée), les lieux, les intrigues secondaires et finalement l'intrigue finale qui est diablement bien ficelée. Même si l'univers de ce roman est noir, j'ai aimé que des éclats de lumière parsèment ce récit et nous arrachent parfois un sourire. J'aurai sûrement envie de me plonger dans un autre épisode de la vie mouvementée de l'inspecteur Benny Griessel.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le pic du diable | Deon Meyer]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 2024
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Ven 10 Juin 2016 22:46
MessageSujet du message: [Le pic du diable | Deon Meyer]
Commentaires : 0 >>

Mon premier roman policier de Deon Meyer et c'est une très blle découverte.
L'auteur a choisi d'entremêler trois histoires de façon très astucieuse et sans que jamais je perde le fil de l'intrigue. L'auteur utilise beaucoup la psychologie dans son roman. D'une part, Griessel fait une véritable introspection en analysant ses actes passés et sa personnalité notamment concernant son alcoolisme. D'autre part, il cherche à comprendre le fonctionnement mental du meurtrier dans son enquête. J'ai apprécié le parallèle entre ces deux psychologies.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le pic du diable | Deon Meyer]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1742
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 02 Oct 2009 9:04
MessageSujet du message: [Le pic du diable | Deon Meyer]
Commentaires : 0 >>

Les romans de Deon Meyer valent bien plus que les titres racoleurs dont ils sont affublés et les quatrièmes de couverture qui finissent de bien mal les habiller. Le pic du diable ne fait pas défaut à la règle mais il est la traduction littérale du titre originel Devil’s Peak. D’une écriture limpide, les romans polyphoniques de l’écrivain sud-africain se lisent aisément. Ils s’écoulent en fluides arabesques telles les serpentines bleues des lacs de montagne. A mesure que le lecteur suit le fil de l’intrigue, il frôle, touche et s’immerge dans une mélancolie insondable, celle des destins brisés et des vies déchues. Christine, prostituée de luxe, dévide sa vie à un pasteur attentif. D’où proviennent sa peur viscérale et son désir morbide d’automutilation ? Thobela Mpayipheli voit son fils adoptif, Pakamile, tué par une balle perdue lors du braquage d’une station-service. Les deux petites frappes responsables s’enfuient. Quel sens Thobela va-t-il donner à son combat contre les bourreaux d’enfants ? L’inspecteur Benny Griessel a sombré dans l’alcoolisme. Il vient de frapper pour la première fois sa femme Anna. Rejeté de chez lui, comment va-t-il pouvoir remonter la pente alors que le cri des mourants qu’il côtoie dans ses enquêtes criminelles le hante et le terrifie ? Les paragraphes alternent la vie des trois protagonistes à travers trois grandes parties intitulées sobrement « Christine », « Benny » et « Thobela ». Le fil directeur n’est jamais brisé. A mesure, on pénètre dans leurs existences rompues. Certaines trajectoires semblent se redresser. Une lumière paraît clignoter dans le désert infini et obscur d’une solitude viscérale mais la rechute guette. Comment les trois destins vont-ils se rejoindre ? Le suspense va crescendo à mesure que le lecteur entre plus profondément dans la vie des personnages. L’être humain apparaît dans toute sa complexité, sa finitude et sa soif d’absolu et le lecteur pleure parfois de concert dans « ce cœur qui s’écœure ». « Quoi ? Nulle trahison ! Ce deuil est sans raison » comme le chantait si bien le poète saturnien Paul Verlaine.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre