Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

9 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 4 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (7 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : amitie, amour, avignon, deuil, ecriture, famille, festival, mensonge, passion, percings, photographie, secret, soeur, suicide, theatre

[L'amour est une île | Claudie Gallay]
Auteur    Message
andras



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1800
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France

Posté: Sam 18 Déc 2010 17:48
MessageSujet du message: [L'amour est une île | Claudie Gallay]
Commentaires : 0 >>

Comme avec "Les déferlantes" j'ai mis du temps à me sentir bien avec ce livre. Il m'avait fallu une centaine de pages pour "Les déferlantes". Avec celui-ci c'est au bout de 200 pages environ que cette histoire a commencé à faire sens pour moi. Une fois passé ce cap, la difficulté éprouvée dans la premier partie du livre s'est muée en plaisir. Il en est de certains livres comme de certaines personnes : l'attachement ne vient qu'avec le temps. En général il est d'autant plus fort.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[L'amour est une île | Claudie Gallay]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 2059
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Sam 09 Oct 2010 20:54
MessageSujet du message: [L'amour est une île | Claudie Gallay]
Commentaires : 0 >>

J'aime énormément l'écriture de Claudie Gallay : chapitre très court, phrases courtes, directes qui vont à l'essentiel.
l'action est lente, lourde de chaleur (c'est l'été), de secret et peu à peu nous entrons dans la vie des personnages, car avec Claudie Gallay il y a en effet un ou deux personnage principaux (ici Odon et Mathilde) mais les gens qui gravitent autour d'eux sont tout aussi bien décrit et ont toute leur importance. Il y a aussi le lieux (Avignon et le festival de théâtre) qui est très présent et si bien décrit, d'ailleurs j'aimerais bien y aller à Avignon pendant ce festival un jour....Décidément j'aime cette auteure :)
Un livre à découvrir sans hésiter...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[L'amour est une île | Claudie Gallay]
Auteur    Message
CatherineP



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 03 Aoû 2009
Messages: 122
Localisation: Charente-Maritime

Posté: Lun 20 Sep 2010 13:14
MessageSujet du message: [L'amour est une île | Claudie Gallay]
Commentaires : 0 >>

A Avignon, pendant le festival. Les intermittents du spectacle font grève, les spectateurs cherchent, sous une chaleur de plomb, les lieux où l'on joue encore. Il y a La Jogar, actrice célèbre née à Avignon qui vient jouer un rôle magnifique. Il y a Odon qui met en scène une pièce d'un auteur inconnu du public, mort dans des circonstances équivoques. Il y a Marie, la soeur de l'auteur décédé, une écorchée vive, paumée mais pleine d'espérance mais qui s'interroge... "Plongée au coeur des passions, des rêves et des mensonges, des retrouvailles sans lendemain, des amours que l'on quitte, des îles qu'on laisse derrière soi..." Voilà ce qui attend le lecteur dans ce nouveau roman de Claudie Gallay. Un régal!!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[L'amour est une île | Claudie Gallay]
Auteur    Message
lalyre



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 27 Nov 2009
Messages: 220
Localisation: Belgique

Posté: Mar 07 Sep 2010 18:35
MessageSujet du message: [L'amour est une île | Claudie Gallay]
Commentaires : 0 >>

Présentation de l'éditeur
C'est une saison singulière pour Avignon et les amoureux du théâtre : la grève des intermittents paralyse le festival. Un à un les spectacles sont annulés. Les visiteurs déambulent sous un soleil de plomb, à la recherche des rares lieux où joueront quand même quelques comédiens. Comme Mathilde, dite la jogar : devenue célèbre depuis qu'elle a quitté Avignon, elle est enfin de retour dans cette ville où elle a grandi, et pour un rôle magnifique. L'homme qu'elle a tant aimé, et qui l'a tant aimée, Odon Schnadel, a appris sa présence par la rumeur. Lui-même vit ici en permanence, entre sa péniche sur le fleuve et le petit théâtre qu'il dirige. Cette année-là, avec sa compagnie, Odon a pris tous les risques. Il met en scène une pièce d'un auteur inconnu, mort clans des circonstances équivoques : un certain Paul Selliès dont la jeune soeur Marie - une écorchée vive - vient elle aussi d'arriver à Avignon, un peu perdue, pleine d'espérances confuses... ou de questions insidieuses. Car autour de l'oeuvre de Paul Selliès plane un mystère que ces personnages dissimulent ou au contraire effleurent, parfois sans faire exprès, souvent clans la souffrance. Plongée au coeur des passions, des rêves et des mensonges, des retrouvailles sans lendemain, des bonheurs en forme de souvenirs, des amours que l'on quitte, des îles qu'on laisse derrière soi, le nouveau roman de Claudie Gallay noue et dénoue les silences d'un été lourd de secrets.

Mon avis

Cerné par les remparts d'Avignon, ce roman trempe dans la chaleur moite de l'été, mais le Rhône n'est pas loin et là, une péniche habitée par Odon, il est libre et ne veut pas vivre à l'abri étouffant des remparts. Cet homme vit seul, est hanté par une femme, Mathilde qui est devenue une comédienne reconnue. Elle est pourtant revenue jouer " La route de Madison " pour le festival d'Avignon, mais la grève des intermittents crée un climat étrange dans le monde du théâtre, mais qu'importe, elle jouera Francesca, l'épouse esseulée de la pièce. Odon ira t-il la voir jouer ? Car lui aussi possède un théâtre et une troupe, pas facile de se produire avec les grévistes qui tambourinent à la porte. Un nouveau personnage fait irruption dans le roman, c'est Marie qui porte contre son ventre les cendres de son frère, mais qui est cette jeune femme aux multiples griffures sur les bras et garnies de nombreux percings. Que veut-elle ? Pourquoi rôde t-elle le long des murs du théâtre d'Odon ? D'une plume grinçante, Claudie Gallay a écrit ce roman asphyxiant ou l'on a peine à respirer, tant les phrases sont courtes, un peu comme des notes de musique créant une symphonie mythique, nous enfermant dans une ville étouffante ou seul littérature et théâtre ont leur place, ou se cachent sous les paillettes, des hommes et des femmes marqués par la solitude et cela au milieu de la foule présente à cette nuit du festival. J'ai eu peine à entrer dans le roman mais mon intérêt s'est accru au fil des pages, me retrouvant dans l'ambiance des nuits du festival, je suis contente d'avoir lu ce livre .
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre