Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

2 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 2 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (2 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

[Deadwood Dick. 7, Vento di morte | Mauro Boselli ; Stef...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1713
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 15 Mar 2021 16:29
MessageSujet du message: [Deadwood Dick. 7, Vento di morte | Mauro Boselli ; Stef...]
Commentaires : 0 >>

L’attaque de la coalition indienne sur les baraquements d’Adobe Walls où se sont retranchés les chasseurs de bison a échoué mais les grandes plaines n’en demeurent pas plus sûres pour autant. En 1874, les Indiens défendent encore leurs territoires des intrusions mortifères des Blancs. Black « Hat » Jack, amoureux de la solitude et des grands espaces, son ami Deadwood Dick et Miss Millie préfèrent se dissocier de la caravane des survivants partant se réfugier à Dodge City. Rapidement repérés et pris en chasse par des cavaliers kiowas, le trio va devoir lutter à mort pour espérer survivre.
La mini-série Deadwood Dick trouve dans son 7e fascicule sa conclusion. En 462 pages, elle aura permis à trois grands dessinateurs italiens, Mastantuono, Frisenda et Andreucci d’exprimer leur exceptionnel talent. Stefano Andreucci provoque admiration et plaisir à chaque case. Son dessin ne peut jamais être pris en défaut quel que soit l’angle d’attaque et l’esprit fouineur dont on dispose. Les visages se tiennent, les chevaux ont de l’allant, les paysages du chien. Les cadrages, les lumières, le découpage sont employés en virtuose. Le graphisme d’Andreucci est superbe. Le trait est vif, souple, précis, parfaitement architecturé sur des aplats noirs distribués avec élégance.
Il n’y a plus qu’à attendre que Paquet traduise en français l’intégralité de Deadwood Dick pour déguster l’œuvre du prolifique écrivain texan Joe Lansdale, adaptée en bédé par Mauro Boselli, scénariste chevronné de la série Tex Willer, mise en image par d’imposants dessinateurs transalpins.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Deadwood Dick. 5, Black Hat Jack | Mauro Boselli ; Stef...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1713
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 13 Nov 2020 17:40
MessageSujet du message: [Deadwood Dick. 5, Black Hat Jack | Mauro Boselli ; Stef...]
Commentaires : 0 >>

Les baraquements d’Adobe Walls posés dans la prairie permettent le regroupement des chasseurs de bisons en butte à la vindicte indienne. Deadwood Dick et Black Hat Jack chevauchent de concert à destination du campement de fortune. Un puissant regroupement de Comanches, Cheyennes et Arapahos menace les Blancs destructeurs déterminés à vendre chèrement leur peau.
Répartie sur trois fascicules de 66 pages chacun, la dernière aventure de Deadwood Dick inspirée du roman du prolifique auteur américain Joe R. Lansdale, « Black Hat Jack » (2014) est une pépite portée par le virtuose dessinateur Stefano Andreucci déjà responsable de plusieurs merveilles graphiques chez Bonelli. Tout est splendide dans cette aventure noir et blanc haute en couleur. L’apparition fantomatique des Indiens traversant la plaine la nuit jusqu’à l’attaque en cadrage panoramique avec les ombres portées de l’aurore représentent bien la puissance narrative et la maestria graphique des auteurs.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre