Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

10 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 10 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (10 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

[Tex. 689, Paura a San Diego | Gianluigi Bonelli ; Aurel...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Jeu 22 Nov 2018 11:50
MessageSujet du message: [Tex. 689, Paura a San Diego | Gianluigi Bonelli ; Aurel...]
Commentaires : 0 >>

Peur à San Diego.
Pendant que Tex Willer et Kit Carson s’introduisent dans le harem du sinistre Wu, Charlie Xu arpente les docks à la recherche de sa cousine Sun mais les sbires du chef de la triade l’ont déjà assommé et embarqué sous le regard impuissant des deux rangers tout juste extirpés du gynécée. Pour les deux compagnons, ne reste plus qu’à aborder sur l’île sécurisée de Wu et pénétrer sa résidence gardée. Wu possède des cartes maîtresses et les rangers vont avoir maille à partir avec de multiples pièges à commencer par le mystérieux archer à la solde de Wu.
Suite et fin de l’histoire initiée dans le précédent numéro, tous les chemins mènent à Wu, ceux de la compromission comme ceux de la confrontation et du salut. Le récit repose sur une suite d’actions orchestrées en vue d’un règlement de compte final. Ugolino Cossu délivre une belle prestation graphique de bout en bout. Claudio Villa, constamment inspiré, réalise une couverture couleur splendide en apesanteur, Tex hâlant son ami inconscient vers la surface de la baie de San Diego.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 688, Il messagero cinese | Gianluigi Bonelli ; Aur...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Jeu 22 Nov 2018 11:47
MessageSujet du message: [Tex. 688, Il messagero cinese | Gianluigi Bonelli ; Aur...]
Commentaires : 0 >>

Le messager chinois.
Convoyeur de fonds chinois, Charlie Xu traverse au pas de course le désert jusqu’à San Diego mais des bandits de grand chemin âpres au gain veillent au grain. Charlie est repéré et molesté par des sinistres canailles afin d’être délesté de son magot. Tex Willer et Kit Carson surveillant les alentours surgissent et s’interposent. Pris de sympathie pour le jeune Chinois courageux, les rangers décident de l’accompagner jusqu’au port californien. Tout pourrait s’arrêter à San Diego si Charlie Xu ne décidait de retrouver sa cousine Sun, fraîchement débarquée et déjà vendue à Wu, vieux chef retors d’une triade chinoise régnant sans partage sur le commerce dans le Chinatown de San Diego. Durant son enquête, Charlie est à nouveau mis à mal par le bras droit du capitaine Branch, un colosse maori nommé Arana. A nouveau dépouillé et transi, Charlie retrouve les deux rangers attablés au saloon qui décident immédiatement d’entrer de plain-pied dans l’histoire de Charlie et de bousculer les affaires de la triade.
Le scénariste Pasquale Ruju sait donner ampleur et souffle à ses histoires qui frôlent souvent les limites du surnaturel. Ici, la fraîche et belle Sun possède un don de guérisseuse mais de telles capacités s’intègrent naturellement dans le récit. Ugolino Cossu est un dessinateur italien chevronné qui semble améliorer la précision de son trait à chaque nouvelle livraison. Soigné, voire méticuleux, le graphisme est aérien dans le travail des matières mais élégant et précis dans celui des personnages. Malgré l’abondance des détails et l’unicité des masses, les images sont belles et demeurent lisibles. Les deux auteurs savent conjuguer leurs talents et délivrent une aventure attrayante.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 683, La prigionera del deserto | Gianluigi Bonelli...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 12 Nov 2018 16:20
MessageSujet du message: [Tex. 683, La prigionera del deserto | Gianluigi Bonelli...]
Commentaires : 0 >>

La prisonnière du désert.
La jeune femme mexicaine sortie exsangue de sa traversée du désert et amenée à demi-consciente dans le village navajo où demeure Tex Willer s’avère être Luz Velasco, la fille de Lupe Velasco, amie du ranger que celui-ci croyait morte, emportée dans les tourbillons d’un torrent cataractant. Ayant recouvré ses sens, Luz dévoile tout un pan de son passé à Tex et consorts. Lupe s’en est sortie non sans séquelles. Recueillie par un ermite, Lupe a retrouvé à force de soins attentifs la santé et sa reconnaissance pour son samaritain s’est muée en amour. Or l’ermite n’est autre que Ricardo Inigo, fils banni du rancher tyrannique et esclavagiste Victor Inigo contre lequel Lupe a lutté. Quand il apprend la mort de son père, Ricardo revient à Agua Negra, le ranch paternel et reprend les rênes de l’exploitation. Ricardo épouse Lupe et accepte de bon cœur la venue des deux enfants de Lupe, Ruben et Luz. L’aisance financière aidant, la famille Velasco dispose d’amour, d’attention et d’éducation. Cela est sans compter sur la scission entre frère et sœur, mari et femme quand Fernando Drigo, oncle des deux enfants vient prévenir Lupe des exactions qui continuent d’être perpétrées sur les villageois alentour par les hommes d’Agua Negra. Face à une situation devenue critique, Ricardo Inigo décide d’emprisonner sa femme en attendant de faire la lumière sur des accusations qui l’accablent. Si Ruben a choisi le camp de son beau-père, Luz a opté pour la libération de sa mère, son dernier recours demeurant la venue de Tex et de ses pards.
Mauro Boselli a imaginé une histoire familiale heurtée par la violence et les ambitions, les atavismes et les égoïsmes. La tragédie pourrait se muer en conte de fées mais un retournement de situation transforme le prince charmant en ogre cauteleux, Ricardo semblant endosser hypocritement les habits paternels du potentat esclavagiste, l’habit de bure ne faisant pas l’ermite. Tel père tel fils semble claironner l’aruspice mais rien n’est aussi simple et les apparences peuvent être trompeuses. Alessandro Piccinelli produit une œuvre soignée et travaillée. Son graphisme élégant et précis est d’une grande beauté formelle.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 682, Il ritorno di Lupe | Gianluigi Bonelli ; Aure...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 12 Nov 2018 16:16
MessageSujet du message: [Tex. 682, Il ritorno di Lupe | Gianluigi Bonelli ; Aure...]
Commentaires : 0 >>

Le retour de Lupe.
De retour d’une partie de chasse avec des amis navajos, Kit Willer découvre une jeune femme tombée d’inanition sur la piste en provenance du désert. Ramenée au camp indien, elle demeure quasi inconsciente et par à-coups délirante de fièvre. A son chevet, Tex Willer devine à travers ses traits le visage d’une femme qu’il a probablement aimé dans le passé. Tex va alors dévoiler à ses proches un pan de son histoire lorsqu’il avait pris la fuite après la mort de sa femme Lylith des années auparavant.
Mauro Boselli éclaire les zones blanches du passé de Tex Willer. Poussé par le chagrin, fuyant ses responsabilités, le ranger n’est pas sans peur et sans reproche puisqu’il délaisse son tout jeune fils et part à l’aventure avec toutes les rencontres qu’elle offre. L’intrépide et sensuelle Lupe Velasco n’y va pas par quatre chemins pour avouer son attirance au beau Tex qui s’en étouffe de surprise : « Cough ! ».
Alessandro Piccinelli réalise une œuvre graphique superbe et remarquable quant au soin apporté aux détails et aux jeux d’ombre. L’histoire trouve sa conclusion dans le n° 683.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 687, Gli stranieri | Gianluigi Bonelli ; Aurelio G...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 11 Nov 2018 11:05
MessageSujet du message: [Tex. 687, Gli stranieri | Gianluigi Bonelli ; Aurelio G...]
Commentaires : 0 >>

Les étrangers.
Recueilli dans une cité espagnole volontairement à l’écart du monde depuis l’époque des conquistadors, vivant du travail de la terre, ayant banni toute violence, Kit Willer est néanmoins confronté au jugement expéditif et à l’emprisonnement arbitraire car il lui est interdit de quitter la cité. Le risque de révéler l’existence d’un tel endroit est trop important et menace la survie de toute la communauté. Quoi qu’il en soit la bande brutale et cupide de Brad Stroke approche ainsi que Tex Willer épaulé par ses compagnons Tiger Jack et Kit Carson.
Suite et fin de l’histoire imaginée par Tito Faraci et réalisée par Andrea Venturi. Remarquable par la mise en scène, les cadrages, les expressions et les mouvements d’ensemble, l’artiste italien ajuste son trait à son propos, travaillant les aplats d’ombre et les éclairages comme dans les rares moments de quiétude à l’exemple de la superbe vignette qui montre la belle Conchita endormie qu’un clair de lune illumine, accélérant la vitesse avec un jeu de hachures ajustées. L’ensemble dégage une impression de vitalité et d’élégance qui augmente le plaisir de la lecture.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 686, La citta nascosta | Gianluigi Bonelli ; Aurel...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 11 Nov 2018 10:59
MessageSujet du message: [Tex. 686, La citta nascosta | Gianluigi Bonelli ; Aurel...]
Commentaires : 0 >>

La cité cachée.
Tex Willer et ses compagnons mettent à mal une partie de la bande de Brad Stroke dans une église en ruine esseulée située dans une région semi-désertique au nord du Mexique. Kit Willer, en pistant le reste des bandits, est pris pour cible et chute dans le vide. Se vantant d’avoir occis Kit Willer, fils de l’ennemi juré du chef Brad Stroke, le malfrat est cruellement récompensé. Désireux de constater de visu la mort du jeune Willer, Stroke se rend sur place et ne retrouve qu’un cheval mort. En suivant les empreintes laissées au sol, les bandits pénètrent plus profondément dans la montagne, découvrant une cité prospère, hors du temps et totalement isolée du monde. Recherchant également son fils, Tex et ses pards parcourent un itinéraire similaire. A la croisée des chemins risque de voler en éclats les convictions les mieux ancrées dans une confrontation inévitable avec la violence et la mort.
Jouant habilement avec le mythe de la cité perdue et du temps suspendu, le scénariste Tito Faraci rapproche un monde ayant banni le recours à la violence et l’arrivée d’Américains aussi brutaux qu’ont pu l’être les conquistadors plusieurs siècles auparavant. Le dessinateur bolognais Andrea Venturi est toujours aussi talentueux et fournit une histoire graphiquement haut de gamme au Tex Mensuel alors même qu’il a été consacré par le prix Micheluzzi en 2014 pour la réalisation du Tex Spécial 28, « Les pionniers », autre réussite graphique et narrative inédite en France.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 685, I difensori di Silver Bow | Gianluigi Bonelli...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Jeu 11 Jan 2018 15:02
MessageSujet du message: [Tex. 685, I difensori di Silver Bow | Gianluigi Bonelli...]
Commentaires : 0 >>

Les défenseurs de Silver Bow.
L’étau se resserre sur Silver Bow. Le trappeur Wolfman et son ami Indien War Cry tiennent la bourgade minière sous leurs tirs sporadiques et imprévisibles. Les habitants ont beau se protéger, les tirs de sniper depuis les hauteurs font mouche. Connaissant parfaitement les lieux, Wolfman se permet des incursions dans la cité. Rien ne semble calmer son désir de venger son frère. Chacun aimerait trouver l’assassin de Justin Lang, le frère cadet. Wade, le joueur de poker lésé pourrait avoir eu un mobile pour passer à l’acte. Puisque Tara Rhames, la danseuse du saloon, a passé la nuit avec Justin, elle constitue un témoin clé et Wolfman va s’en approcher, l’intimider pour la faire vider son sac. Molesté par Justin, Tara aurait pu vouloir se défendre. Finalement, son jeune frère Percy Rhames va devenir le principal suspect mais Tex Willer ne l’entend pas de cette oreille. Pourtant, la vindicte villageoise galvanisée par la peur et l’impuissance contraint les rangers à user de force et de ruse pour éviter que Percy ne soit livré pieds et poings liés à Wolfman. Il ne reste plus aux rangers qu’à partir à la rencontre du trappeur pour une explication frontale.
Suite et fin de l’excellent « Wolfman », « Les défenseurs de Silver Bow » ne délivre qu’à la toute fin le mobile et le nom du meurtrier. L’affrontement final entre deux forces de la nature, Tex et Wolfman, est un excellent moment d’action rehaussé d’ellipse et de rebondissement. Alfonso Font ne faiblit jamais, son graphisme ne s’exprimant jamais mieux que dans la pénombre d’une tempête et la morsure de la neige.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 684, Wolfman | Gianluigi Bonelli ; Aurelio Galleppini]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Jeu 11 Jan 2018 14:55
MessageSujet du message: [Tex. 684, Wolfman | Gianluigi Bonelli ; Aurelio Galleppini]
Commentaires : 0 >>

Wolfman.
A Silver Bow, cité minière du Montana, Justin Lang arrive au saloon, s’installe à une table de poker, se coltinant avec Wade, un joueur professionnel et repart, arme au poing, ses gains en poche, entraînant Tara, une danseuse de bar avec lui afin de lier plus ample connaissance. Au petit matin, une détonation retentit et Justin Lang s’écroule. Son assassin s’est volatilisé. Pour son frère ainé, Wolfman Lang, justice doit être rendue. A l’aide de son compagnon indien War Cry, Wolfman va s’embusquer dans les bois dominants Silver Bow et commencer le tir aux pigeons sur les habitants jusqu’à ce que le meurtrier finisse par se livrer de lui-même. Les rangers Tex Willer et Kit Carson débarquent dans une bourgade sur le qui-vive.
Pasquale Ruju alimente régulièrement en bons scénarios la série Tex Willer et son histoire de vengeance aveugle liée à un assassinat mystérieux demeure de bonne facture. Un climat délétère et suspicieux pèse sur la cité. Wolfman est une force de la nature. Il dicte sa loi aux loups et aux hommes. Tex Willer aura bien du fil à retordre pour restaurer la justice. Alfonso Font joue toujours avec brio sa partition graphique et réalise de belles planches rythmées et expressives, délivrant des ambiances de neige et de pénombre remarquables. L’épisode se conclut dans le n° 685.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 681, Tabla Sagrada | Gianluigi Bonelli ; Aurelio G...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 09 Jan 2018 12:47
MessageSujet du message: [Tex. 681, Tabla Sagrada | Gianluigi Bonelli ; Aurelio G...]
Commentaires : 0 >>

Tabla Sagrada.
Dans la bourgade de Tabla Sagrada, Tex Willer et son fils Kit doivent composer avec les rares forces vives disponibles dont les trois frères Forrester pour organiser une résistance au déferlement annoncé des dangereux pistoléros mexicains dirigés par l’intraitable « général » Suarez. Tex en apprend un peu plus sur le différend entre les Forrester et Suarez et sait que les anciens militaires mexicains obéissant au « général » Suarez feront tabula rasa de Tabla Sagrada.
Pasquale Ruju a bien ourdi son histoire et d’escarmouches en replis stratégiques amène inexorablement à la confrontation finale brutale et explosive. Il a su creuser suffisamment la psychologie des trois frères afin de les rendre crédibles et plus proches du commun des mortels. Lucio Filippucci déroule un graphisme soigné mais quelque peu empesé avec des gestes et des expressions un peu figés. Les 226 pages de l’aventure contenue dans les numéros 680 et 681 constituent un agréable moment de lecture, l’art des auteurs consistant à nuancer indéfiniment des thématiques répétitives, les rendant toujours plus goûteuses.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 680, La pista dei Forrester | Gianluigi Bonelli ; ...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1377
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 09 Jan 2018 12:39
MessageSujet du message: [Tex. 680, La pista dei Forrester | Gianluigi Bonelli ; ...]
Commentaires : 0 >>

La piste des frères Forrester.
Quand les trois frères Forrester atteignent la bourgade de Kyle Creek, au sud du Texas, pour se ravitailler, ils ignorent qu’ils vont être accostés par le shérif local qui leur placarde sous le nez l’avis de recherche concernant Timothy Forrester, le plus jeune et le plus impulsif de la fratrie, recherché pour meurtre. Le clan Forrester fait bloc et, avant de s’enfuir, abat le policier qui n’est autre qu’un ami de Tex Willer. Le ranger, accompagné de son fils Kit, va remonter la piste des Forrester afin de les traduire en justice mais une bande armée de Mexicains est déjà aux trousses des Forrester pour un règlement de comptes sanglant.
Pasquale Ruju a d’abord été un scénariste phare de la série Dylan Dog avant de s’imposer sur les différentes séries dédiées au ranger texan (Tex mensual, Almanacco del West, Color Tex, Speciale Tex, Tex Magazine, Maxi Tex). Auteur prolifique et talentueux, Pasquale Ruju concocte une histoire en demi-teintes en prenant son temps pour creuser les personnages et montrer les Forrester dans leurs dimensions familiale et fraternelle. Il devient alors plus difficile de les abattre sans sommation et Tex Willer va tempérer son ardeur à venger son ami shérif défunt. Si Lucio Filippucci est moins convaincant dans son dessin (mais il se confronte dans l’esprit des aficionados à une série mythique et à des dessinateurs qui sont des monuments du 9e art), il n’en délivre pas moins une volée de planches agréables à parcourir. Au fil des pages, son style semble s’affermir et sa main se délier. L’histoire se clôt dans les 113 pages suivantes du Tex 681.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre