Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

3 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 3 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (3 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1276
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 04 Déc 2017 14:49
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Une archéologie du sensible.
Le 3e tome sous-titré Des livres mouillés par la mer (2016) débute au chapitre VII car il fait suite aux premier et deuxième volumes des Pensées simples (2011, 2014), formant un tout homogène centré sur l’apprentissage et l’utilisation de la langue, le travail de la mémoire, la place de l’écriture et le développement de pensées en archipel. Bien qu’écrites simplement, avec fluidité et clarté, les pensées de Gérard Macé, toutes pétries d’élégance et d’intelligence, exigent l’attention du lecteur. Elles ne se livraient pas complètement en cas de lecture hâtive. Il faut y revenir, les soupeser et les développer pour en éprouver la densité et la véracité. L’histoire multiséculaire de l’esclavagisme extirpée de l’oubli par l’auteur est bouleversante. Il n’est pas étonnant qu’il revienne dans le dernier tiers de son ouvrage sur les fantômes et l’oubli puis clôture son livre par l’évocation de la disparition des Fuégiens. Entredeux, certaines remarques peuvent être discutées à l’instar des pamphlets nauséabonds de Céline qui cautionneraient les camps d’extermination nazis.
Pérégrin du monde, arpenteur des œuvres littéraires et cinématographiques, intellectuel des marges et des lisières, Gérard Macé tresse ses pensées simples en volutes, déroulant dans la mémoire et l’imaginaire du lecteur des envolées endimanchées.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1276
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 15 Aoû 2017 17:19
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Les pistes du monde.
La littérature ou la photographie puisent aux sources d’un réel inspirant et en dressent une cartographie imaginaire. Fort de pensées énoncées simplement mais reposant sur une profonde culture ancrée dans la vie, l’écrivain, photographe et poète Gérard Macé livre avec La Carte de l’empire, une suite dans la droite ligne du premier volume des Pensées simples. Passés au crible d’une critique juste, personnelle et constructive, la littérature réaliste, le plagiat, la biographie, l’allégorie… sont brièvement et intensément éclairés par un esprit en mouvement travaillant les idées dans le reposoir de la mémoire et le polissoir de la parole silencieuse.
En de brefs paragraphes intenses et légers, excitant la lecture, titillant le plaisir, Gérard Macé donne, l’air de rien, des clés, délivre des modes d’emploi, trace des pistes en combinant, en comparant diverses manières de voir et de sentir, de lire et d’interpréter : « Je cherche en zigzag, je marche en crabe à la lisière du savoir ». Le lecteur, aimablement épaulé, s’enrichit à mesure de ses avancées souvent émerveillées. Proust, Sartre, La Nuit du chasseur, Karen Blixen, le carnaval de Binche, le peintre américain George Catlin, la photographie (Nadar, Walter Benjamin), la télévision (Armand Robin et La Fausse parole), les déshérités, Descartes, La Fontaine, Ozu, Montaigne et tant d’autres sujets sont approchés comme à primesaut mais dressent en sous-main une topographie mentale active et féconde. D’ailleurs, le brassage des références est tel qu’un index des noms propres figure en fin de volume pour les deux premiers tomes. Heureusement, un 3e opus prend le relais afin que la lecture enthousiasmante perdure. Quelques références bibliographiques et cinématographiques, par leur pertinence et leur valeur, finissent de combler le lecteur.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1276
Localisation: Nîmes

Posté: Sam 24 Juin 2017 19:06
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Lecteur voyageur.
Gérard Macé est écrivain, poète et photographe français. Avec un florilège de réflexions qui vont à sauts et à gambades dans la branloire pérenne du monde, il livre des pensées claires, concises, balancées avec une intelligence vive et une érudition acérée. Bien qu’il n’y ait rien de simple dans ces impressions de voyage, ces observations livresques, à travers des souvenirs personnels rapportés, la lecture demeure aisée et captivante. Une autobiographie subtile faite de réminiscences éparses jetées comme de vives esquisses finissent par dessiner à mesure de plus en plus précisément les contours mentaux d’un homme proche et attachant. Des trouvailles émaillent les fragments jetés sur le papier. Souvent, une formule concise et limpide clôt magnifiquement une pensée vagabonde, intuitive et pénétrante à l’exemple d’un livre ayant appartenu à Henri Michaux et qui s’ouvre tout seul à un passage que le poète belge a dû apprécier puisqu’il est revenu dessus à plusieurs reprises. Gérard Macé conclut que l’esprit de Michaux se manifeste dans le marque-page et qu’il continue à vivre dans les plis. Le lecteur apprend beaucoup au passage, sur la médiocrité de Céline, sur la culture ouverte du Douanier Rousseau, sur les « agapes imaginaires » des prisonniers, sur le Cameroun, le Japon (pays arpenté, photographiés par l’auteur et si bien sentis), sur la pensée magique, le goût du cinéma (« le culte des stars et leur allure artificielle, leur beauté apparemment inaltérable qui se transforme en portrait animé… Pour préserver cette image [travaillée, retouchée, stylisée]… elles n’ont plus d’autre choix que de se réfugier dans le secret de la solitude ou de sombrer dans la folie quand elles ne sont pas guettées par le suicide ») et tant d’autres thèmes abordés brièvement, à primesaut avec la pensée et le sens critique affûtés. Heureusement, Les Pensées simples continuent à se développer dans deux autres volumes.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre