Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

7 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 5 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (5 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : adoption, argentine, dictature, disparition, disparitions, disparus, enquete, indiens mapuche, meurtre, torture

Auteur    Message
Claudine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 15 Nov 2007
Messages: 318
Localisation: la rochelle

Posté: Mar 14 Fév 2017 15:43
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Bien sûr c'est un roman mais agrémenté d'une multitude de vérités historiques sur les années de dictature argentine, et sur la condition des amérindiens parqués dans des réserves. Très instructif, très prenant, très vrai.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
Tchoutora



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 350
Localisation: Bruxelles

Posté: Sam 20 Aoû 2016 11:48
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Un polar comme je les aime, une ambiance digne des vieilles séries noires américaines, une intrigue bien ficelée, un rythme trépidant et une histoire bien noire. D'autant plus noire et douloureuse qu'elle est basée sur des faits historiques : la dictature Argentine et ses nombreux disparus.

"Rubén, fils du célèbre poète Calderon assassiné dans les geôles de la dictature argentine, est un rescapé de l'enfer. Trente ans plus tard, il est détective privé et se consacre à la recherche des disparus du régime de Videla. Quand sa route croise celle de Jana, une jeune sculptrice mapuche qui lui demande d'enquêter sur le meurtre de son amie Luz, la douleur et la colère les réunissent. Mais en Argentine, hier comme aujourd'hui, il n'est jamais bon de poser trop de questions, les bourreaux et la mort rôdent toujours..."

Un excellent moment de lecture !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mapuche | Caryl Férey]
Auteur    Message
muse-hic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 258
Localisation: Auvers sur Oise

Posté: Dim 02 Juin 2013 9:21
MessageSujet du message: [Mapuche | Caryl Férey]
Commentaires : 0 >>

Je suis allée au bout mais à vrai dire, je suis passée un peu à côté.
L'intrigue est intéressante mais les personnages ne m'ont pas ému, pourtant leur histoire est chargée.
D'autre part, ne connaissant rien à l'histoire de l'Argentine, je me suis un peu perdue dans tous les détails politiques... trop pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mapuche | Caryl Férey]
Auteur    Message
Automnale



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 534
Localisation: Montigny le bretonneux

Posté: Dim 27 Jan 2013 15:08
MessageSujet du message: [Mapuche | Caryl Férey]
Commentaires : 0 >>

Un polar au rythme trépidant, qui nous immerge en Argentine et qui met en scène les démons de la dictature.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mapuche | Caryl Férey]
Auteur    Message
ingannmic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 737
Localisation: Mérignac

Posté: Mar 15 Mai 2012 14:01
MessageSujet du message: [Mapuche | Caryl Férey]
Commentaires : 0 >>

Caryl Férey aime situer ses intrigues dans des environnements marqués par les stigmates d'un passé de violence. Il s'agit souvent de pays dont l'histoire récente a vu une partie de la population se dresser contre l'autre, une histoire trop récente pour que les sentiments de haine et les désirs de vengeance aient eu le temps de s'estomper.

Après la Nouvelle-Zélande (dans Haka et Utu) et l'Afrique du Sud (dans Zulu), il nous emmène avec son dernier roman, "Mapuche", en Argentine, où les plaies infligées pendant la dictature militaire instaurée après le coup d'état de 1976 n'ont pas encore cicatrisé.

Dans le cadre du "Processus de réorganisation nationale" alors mis en place, une répression terrible avait été menée à l'encontre des sympathisants de gauche, des artistes, des intellectuels, et de leurs familles, alors considérés comme des terroristes.
Tortures, internements abusifs (entre 1976 et 1983, on estime à 30000 le nombre de personnes disparues suite à leur enlèvement par les sbires du pouvoir), exécutions et censure, telles furent les armes utilisées par ce régime sanglant pour couper court à toute contestation.

L'un des personnages que Caryl Férey met en scène dans "Mapuche" fut l'une de ses victimes. Rubén, fils du poète Daniel Calderón, a connu les geôles de la dictature à l'âge de quinze ans. Libéré après des semaines de sévices, il a laissé derrière lui son père et sa sœur cadette, et ne s'en est jamais remis.
Aujourd'hui cinquantenaire, il vit seul, rongé par ses démons, voué à un seul but : obtenir justice et réparation pour les martyres de la dictature et leurs familles.

Jana représente quant à elle un autre épisode peu glorieux de l'histoire argentine... Cette jeune sculptrice d'origine indienne est issue de la tribu des Mapuche, peuple qui fut dépossédé de ses terres et dont des dizaines de milliers de membres furent sauvagement massacrés à la fin du XIXème siècle par les colons espagnols.

Un enchainement de circonstances liées au meurtre d'un travesti et à la disparition de la fille d'un riche industriel portègne va entraîner la rencontre de ces deux écorchés vifs...

Il fallait s'y attendre, et ceux qui ont déjà "pratiqué" Caryl Férey ne pouvaient que le prévoir : "Mapuche" est un récit empreint de noirceur et de violence. Ceci dit, cet aspect du roman, qui trouve sa justification dans un contexte historique et social générateur de haine et de souffrance, n'occulte pas les qualités du roman de Caryl Férey, il forme simplement avec le reste (l'intrigue policière, la relation qui se noue entre Rubén et Jana...) un ensemble parfaitement homogène, au rythme admirablement mené.

J'émettrai un seul petit bémol... J'ai eu à certains moments -certes furtifs- l'impression que le récit tournait à la démonstration comme si, à trop vouloir ancrer son histoire dans son contexte, l'auteur en rendait ses personnages et son intrigue prisonniers. Du coup, ils en acquièrent parfois un aspect un peu caricatural, l'auteur s'en servant comme éléments représentatifs du dit contexte, aux dépens de leur propre individualité.

Mais cela ne doit surtout pas vous empêcher de lire "Mapuche", qui est avant tout un excellent roman...


BOOK'ING
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre