Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

3 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 2 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (2 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : atol, caste, discours, fanatisme religieux, manipulation, monde parallele, monstre marin, ocean, science-fiction

[Un monde d'azur | Jack Vance]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1267
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 22 Jan 2017 16:21
MessageSujet du message: [Un monde d'azur | Jack Vance]
Commentaires : 0 >>

A bas le roi ! Vive le roué !
Arsouilles, prévaricateurs, publicistes, embobineurs et autres rebuts sociaux ont jadis détourné le vaisseau spatial qui les emprisonnait pour s’échouer sur une planète aquatique dotée d’un écosystème vivable. Constituée en castes hiérarchisées, la société humaine a colonisé les plantes marines géantes qui forment des îles spongieuses et vit dans un monde d’azur depuis maintenant treize générations. Travailleur et ingénieux, les hommes pourraient continuer leur train-train au paradis bleu si les kragens, sortes de calamars intelligents, n’abusaient de leurs cultures d’éponges, base de toute nourriture. Depuis des lustres, un gros kraken s’empiffre d’éponges comme un poussah poussif et au prétexte qu’il éloigne la concurrence de plus petits kragens, il est devenu le monarque vénéré mais sa croissance et son appétit semblent maintenant sans limite. La caste des intercesseurs communique sommairement avec lui et, en conséquence, est entretenue par l’ensemble des castes laborieuses. Tout déraille le jour où un kragen vient piller les bancs d’éponges de Sklar Hast, assistant transmetteur, sur l’îlot de Tranque alors que le Roi Kragen est aux abonnés absents. Décidant de prendre le taureau par les cornes, ici le cétacé par le corps, Sklar Hast, envisage l’impensable crime de lèse-majesté et malgré le courroux de l’intercesseur Semm Voiderveg, s’active à la tâche. Comment repousser et vaincre un animal massif naturellement caparaçonné quand le matériau le plus dur est l’os humain ? Sklar met en place un piège mais il soulève aussi la vindicte des intercesseurs, le courroux mortifère du Roi Kragen et, accessoirement mais douloureusement, l’éloignement de la séduisante Meril Rohan, la fille du maître transmetteur. Tout se complique terriblement d’autant que Sklar Hast, une fois embarqué dans son projet fou, ne peut faire demi-tour et envisage dans sa lancée de tuer le Roi Kragen. Dans son désir d’émancipation, Sklar Hast va entraîner toutes les îles flottantes dans le chaos, pour le pire bien avant un meilleur hypothétique.
Confronté à un problème d’apparence insoluble, un homme s’échine à recouvrer sa liberté individuelle mais, dans sa quête, il remet en cause les acquis et le confort d’une société établie. Le Roi Kragen, despote énigmatique et jouisseur, est le poisson à abattre mais la caste privilégiée des intercesseurs se transforme en ennemis tout aussi déterminés surtout quand leur chef Barquan Blasdel, leader roué, constitue un contingent d’Exemplaires, hommes à la solde, plus prompts à parader et à trucider qu’à travailler de leurs mains, armée fanatisée destinée à mettre au pas les rebelles.
John Holbrook Vance (1916-2013) a conçu en 1966, sur une trame simple, une histoire exotique et attachante, prenante et surprenante. Le roman possède son lot d’invraisemblances (la dégustation du vin, par exemple) et d’approximations (l’extraction du fer) mais le ton enlevé, l’imagination exubérante et canalisée, les évocations précises et légères entraînent immédiatement l’adhésion même quand il s’agit d’une relecture. La traduction revue et corrigée s’appuie sur les manuscrits originaux (« The Vance Integral Edition ») et permet de s’immerger dans des versions originelles non tronquées.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Un monde d'azur | Jack Vance]
Auteur    Message
rivax



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 08 Avr 2009
Messages: 781
Localisation: Au pays des grenades

Posté: Jeu 28 Mai 2009 10:14
MessageSujet du message: [Un monde d'azur | Jack Vance]
Commentaires : 0 >>

Première incursion dans les mondes de J.Vance et j'ai beaucoup aimé. C'est un court roman de 200 pages et pourtant l'auteur parvient à y faire vivre une société cohérente avec ses règles, ses rites, son système administratif (basé sur les castes), son histoire, sa religion etc...

C'est un monde marin, les habitants vivent sur de petits ilots de corail, ils sont là depuis 12 générations, ce sont les descendants de bagnards de l'espace qui ont détourné le vaisseau qui les envoyait en prison. Ils vouent un culte à une terrifiante créature marine. Un jour, un homme se dresse contre ce culte et décide de tuer la bête. Il se heurte alors aux religieux dont le pouvoir repose sur le culte, aux défenseurs aveugles de la tradition.

Cette critique d'un fanatisme religieux irrationnel et pourtant suivi par la masse est bien rendue, inquiétante...

Seule déception, l'épilogue est un peu rapide, mais ne déséquilibre pas le récit pour autant.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre