Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

10 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 5 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (9 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : angoisse, assassinat, enfant, folie, handicap, meurtre, meurtres d'enfants, paralysie, peur, polar, policier, suspense, tetraplegique, thriller

[La mort des bois | Brigitte Aubert]
Auteur    Message
C-Maupin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917

Posté: Jeu 27 Jan 2011 17:56
MessageSujet du message: [La mort des bois | Brigitte Aubert]
Commentaires : 1 >>

Un bon thriller, de l'humour, une enquêtrice pour le moins originale : tétraplégique, aveugle et muette.
Ce livre se lit facilement et avec plaisir (malgré l'horreur des crimes). Toutefois la fin m'a paru un peu trop invraisemblable et mélodramatique.

Commentaires de Gérard :
Très prenant, ce roman nous fait partager la solitude, l'absence de communication et les angoisses de l'héroïne qui a su conserver un grand sens de l'humour, mais, effectivement la fin excessivement rocambolesque déçoit quelque peu…
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Mort des bois - Grand Prix de la Littérature Policiè...]
Auteur    Message
ingannmic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 737
Localisation: Mérignac

Posté: Sam 22 Jan 2011 16:12
MessageSujet du message: [La Mort des bois - Grand Prix de la Littérature Policiè...]
Commentaires : 0 >>

Il faut bien le reconnaître : Brigitte Aubert a trouvé, pour entretenir la tension de son récit, et exacerber le sentiment d’angoisse que l’on ressent à sa lecture, une très bonne idée : elle a choisi de faire de sa narratrice une jeune femme tétraplégique, aveugle et muette. Élise Andrioli est immobilisée dans son fauteuil roulant suite à l’explosion d’une bombe qui, presque un an auparavant, a tué son compagnon, et l’a elle-même grièvement blessée.
Elle est par conséquent entièrement dépendante d’Yvette, sa dame de compagnie. Un jour qu’Élise attend cette dernière à l’entrée du magasin où elle fait quelques courses, elle est abordée par Virginie, sept ans, qui entame une conversation, bien entendu à sens unique. Les propos de la fillette sont étranges et particulièrement inquiétants : elle aurait été témoin de meurtres d’enfants, perpétré par « La mort des bois »…

Le lecteur se retrouve finalement entièrement dépendant des supputations d’Élise pour imaginer l’apparence de ses interlocuteurs, et se représenter l’environnement qui l’entoure.
Ce qui est intéressant, c’est que l’héroïne, disposant de tout son temps pour réfléchir, et écouter -car curieusement, son état incite les personnes qui l’entourent à se confier à elle-, enchaîne les hypothèses concernant l’identité de cette mystérieuse mort des bois. Elle nous entraîne ainsi sur quelques fausses pistes au gré de ses intuitions.
De plus, la vulnérabilité d’Élise, son isolement d’un monde avec lequel elle ne peut communiquer, donne à l’auteure l’occasion d’imaginer quelques scènes oppressantes à souhait.

Jusque-là, donc, rien à dire, « La mort des bois » m’apparaissait comme un polar efficace, suffisamment intrigant pour me mettre en haleine… malheureusement, cette bonne impression a été gâchée à environ 80 pages de la fin, à partir du moment où l’identité et le mobile du coupable me sont apparus clairement. Et ce qui m’a gênée encore davantage, c’est qu’ensuite, tout s’emboîte trop facilement, avec l’apparition providentielle (et pas vraiment crédible à mon avis) d’un personnage grâce auquel toutes les pièces du puzzle se mettent miraculeusement en place…

C’est dommage, parce qu’en dépit de cette fin que j’ai personnellement trouvée bâclée et sans réelle surprise, Brigitte Aubert démontre avec « La mort des bois » qu’elle est capable de faire preuve d’une certaine originalité dans le choix de son intrigue.


http://bookin-ingannmic.blogspot.com
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Mort des bois - Grand Prix de la Littérature Policiè...]
Auteur    Message
isamax56



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 344
Localisation: bretagne

Posté: Ven 07 Jan 2011 13:47
MessageSujet du message: [La Mort des bois - Grand Prix de la Littérature Policiè...]
Commentaires : 1 >>

Une jeune femme se retrouve la confidente d'un enfant témoin de meurtres...mais elle est tétraplégique (sauf un index), aveugle et muette ! Comment se faire comprendre, parler et protéger le témoin ? Un livre très angoissant, c'est même rare de ressentir aussi fortement ce stress, un sentiment malsain en lisant, avec juste la pointe d'humour noir et morbide si caractéristique de Brigitte Aubert. Je suis définitivement fan de cette auteure, aucun de ses livres, pourtant très différents, ne m'a déçue. Je la recommande très fortement.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La mort des bois | Brigitte Aubert]
Auteur    Message
virgom



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 16
Localisation: Poitiers - France

Posté: Dim 07 Mar 2010 13:42
MessageSujet du message: [La mort des bois | Brigitte Aubert]
Commentaires : 0 >>

un livre magnifique de suspens, d'horreur !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La mort des bois | Brigitte Aubert]
Auteur    Message
sophie1978



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 131
Localisation: Auxerre

Posté: Lun 01 Mar 2010 10:22
MessageSujet du message: [La mort des bois | Brigitte Aubert]
Commentaires : 0 >>

bon, ça y est ! j'étais sur ce roman policier depuis le 20 janvier dernier et je viens tout juste de le finir...Et oui, avec Morgan, je n'ai plus eu trop le temps de lire (même la nuit !) un bébé ça occupe 100% de votre temps !!

ça se laisse lire - le concept est pas mal = une jeune femme handicapée est la proie d'un tueur en série, qui assassine des petits garçons. Muette, elle ne peut communiquer avec l'extérieur...pourquoi pas ?

Le suspens est présent tout au long du roman mais j'ai trouvé le final bâclé mais s'il est à peu près cohérent...

A lire mais " la mort des bois" ne fera pas partie de mon top 10 pour 2010 et vite oublié !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre