Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

8 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 3 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (6 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : amb, amitie, amour, critique sociale, hp, jeunesse, nancy, paris, punk

[Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 1942
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Dim 06 Oct 2019 17:11
MessageSujet du message: [Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Commentaires : 0 >>

Gloria, née à Nancy, punk et rebelle a quinze ans, c'est une gamine pas facile. Un jour elle pète les plombs et elle se retrouve en HP, elle y rencontre Eric qui vient pourtant d'un tout autre univers qu'elle! C'est le grand amour!
Et un jour....20 plus tard ils se croisent à nouveau.
J'ai bien aimé les passages où elle nous raconte son séjour en HP et sa rencontre avec son amoureux, la seconde partie je l'ai trouvé un peu longue et répétitive!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1498
Localisation: Ile-de-France

Posté: Ven 10 Jan 2014 19:32
MessageSujet du message: [Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Commentaires : 4 >>

Gloria est caractérisée par une pulsion destructrice (d'autrui et de soi-même) incontrôlable. D'origines modestes, elle passe son adolescence dans le milieu punk des années 80, et est internée en psychiatrie pendant quelques mois.
Eric est aussi interné, mais sa turbulence d'adolescent transgressif saura être canalisée par une famille bourgeoise et plutôt versée dans le chantage affectif. Ils vivent un amour d'adolescents et une cavale de rebelles. Vingt ans plus tard, après une rencontre fortuite, leur histoire d'amour semble se renouer avec la force d'une destinée prophétique. Mais c'est sans compter la destinée contraire, de nature socialement déterministe, qui fait de lui un nanti, homme de spectacle de succès, et d'elle une RMiste semi-alcoolique, peu adaptée à s'intégrer sans se faire dévorer dans le monde auquel l'homme la convie.
La structure du roman est dynamisée par le flash-back ; les dialogues abondants dans les registres argotique et undergroud donnent du réalisme aux personnages ; les descriptions des différents milieux - punk années 80, prolétaire provincial, bobo parisien années 2000 - vus à travers le prisme de l'indomptable et insoumise héroïne, constituent sans doute l'aspect le plus attachant et intéressant d'un roman qui, sans être d'une richesse ni d'une originalité éblouissantes (moins ambitieux sans doute que le premier roman ? et moins épatant que l'essai), remplissent néanmoins honnêtement le contrat passé avec un lectorat curieux et bienveillant.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Auteur    Message
Libre-ris



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Mar 2008
Messages: 89

Posté: Dim 23 Mar 2008 22:24
MessageSujet du message: [Bye Bye Blondie | Virginie Despentes]
Commentaires : 0 >>

Une histoire d'amour originale. Les deux personnages me plaisent et surtout Gloria dans laquelle je me suis parfois retrouvée...La fin me plaît, l'intrigue aussi. Le language familier m'a parfois gênée, mais pour le reste j'ai beaucoup aimé. Virginie Despentes a un style particulier, qui sort de l'ordinaire. Le début en hôpital psychiatrique est une idée originale.


Morceaux choisis :

"Elle voudrait revenir trois mois en arrière, quand Lucas la suivait dans la rue après chaque dispute, quand il ne voulait pas la laisser partir, quand il l'aimait quoi qu'il en coûte. Quand elle se sentait désirée. Elle voudrait revenir trois mois en arrière et dormir avec lui ce soir, qu'il cherche ses pieds avec ses pieds, dans son sommeil qu'il faisait ça."
"Rituel, elle s'enferme dans la salle de bain. Elle glapit de rage, cris étouffés, pour ne pas qu'on l'entende. Gueule de démente. Elle se regarde dans le miroir, elle est rouge, déformée, les yeux brillants de larmes L'accalmie a été courte, et quand c'est revenu, c'était mille fois pire qu'avant. Elle se griffe, se frappe, au visage, à la poitrine, au ventre. Son corps est une carte de bleus. Elle se cogne toute seule, puis elle prend une douche, et inspecte son visage, camoufle les blessures. Elle croyait s'en tirer, elle pensait comme une conne que l'amour la sauverait de tout, mais ses démons sont de retour, en pleine forme. Cette fois bien décidés à la laminer complètement."
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre