Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

14 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 3 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (6 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : adolescence, amour, danger, enquete, erotomanie, fantastique, fbi, intelligence, japon, justice, manga, merveilleux, mort, policier, pouvoir, secret, serial-killer, soupcon, traque

[Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Auteur    Message
Swann



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 2222

Posté: Mer 13 Mar 2019 20:12
MessageSujet du message: [Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Commentaires : 0 >>

Recommandé par un ami (qui m'a recommandé au passage de ne pas voir l'anime), ce manga tient ses promesses. La réflexion que la situation engendre est très elliptique : le lecteur la mène tout seul.
Cf. note de lecture sur mon blog.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Auteur    Message
Septentria



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 910
Localisation: Ste Foy-Les-Lyon (69)

Posté: Dim 09 Mar 2008 11:07
MessageSujet du message: [Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Commentaires : 0 >>

Light est un jeune lycéen brillant. Il trouve un jour dans la cour du lycée un étrange cahier baptisé "Death Note" contenant un mode d'emploi. Si l'on inscrit le nom de quelqu'un en visualisant son visage dans le cahier, cette personne meurt d'une crise cardiaque au bout de 30 secondes (6 minutes 40 si une autre cause de décès est précisée). Light ne croit pas trop à cette histoire mais il essaie tout de même avec un criminel qui vient d'être arrêté et effectivement, le meurtrier fait une crise cardiaque. Le Dieu de la Mort apparaît alors à Light (il est le seul à pouvoir le voir et l'entendre) et lui explique le fonctionnement précis de ce cahier de la mort. Light décide alors d'utiliser ce pouvoir extraordinaire pour éliminer tous les criminels de la planète...

On m'avait dit beaucoup de bien de ce manga (sa version "anime" a même été qualifiée par Télérama de "manga nietszchéen"!) mais je craignais une histoire sordide et glauque. Que nenni (en tout cas, en ce qui concerne le 1er tome)! Peu de violence montrée, une intrigue bien tournée et passionnante, des réflexions philosophiques et éthiques (Le jeune homme devient-il lui-même un meurtrier en éliminant les assassins à l'aide du cahier? Sert-il une quelconque justice ou bien se prend-il pour Dieu?), bref, un manga tout à fait intéressant que je vais suivre un peu (8 tomes parus en français mais bien plus de tomes parus au Japon). Une passionnante découverte pour moi qui ne suis pas fan du genre manga!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Auteur    Message
BMR



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 30 Avr 2007
Messages: 155
Localisation: Paris

Posté: Mer 08 Aoû 2007 16:23
MessageSujet du message: [Death Note Tome 1 | Tsugumi Ohba, Takeshi Obata]
Commentaires : 2 >>

Voilà un manga précédé d'une forte réputation et sorti également en "anime".
L'idée de départ de la série Death Note ne manque pas d'originalité : un adolescent récupère un cahier mystérieux (un "death note") dans lequel il peut inscrire et programmer la mort des uns ou des autres.
Au début, notre héros tente d'utiliser cet instrument fatal pour "faire le bien" en trucidant des vilains et des affreux ... mais bien vite cela dérape.
La police entre alors en scène et une équipe mène l'enquête.
C'est presque une partie d'échecs qui s'engage entre les uns et les autres et l'intrigue se focalise sur cet affrontement cérébral : il sait que je sais qu'il sait, etc.
Le côté magique ou fantastique (entre le monde des morts et des vivants) sait se faire suffisamment discret pour ne pas alourdir le récit qui reste lisible même si on a passé (depuis longtemps) l'adolescence et qu'on n'est plus branché sur le fantastique.
Mais au fil des épisodes tout cela devient un peu répétitif et manque un peu d'épaisseur.
L'idée de départ est brodée, tricotée, emberlificotée, ... comme si finalement elle ne tenait pas la distance.
On songe évidemment à l'excellentissime Monster où Naoki Urasawa maîtrisait parfaitement l'art des digressions et des rebondissements multiples.
Il en reste un bon polar au dessin soigné et un manga très accessible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre