Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

4 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 4 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (4 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

[Marshal Bass. 4, Yuma | Darko Macan ; Igor Kordey]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1388
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 08 Jan 2019 15:39
MessageSujet du message: [Marshal Bass. 4, Yuma | Darko Macan ; Igor Kordey]
Commentaires : 0 >>

Un marshal pour Yuma.
River Bass, marshal afro-américain de son état, est envoyé incognito comme simple délinquant, sans aucun état d’âme de sa hiérarchie, au pénitencier de Yuma, en Arizona. Sa mission consistera à faire déchoir Thomas Powell, un politicard véreux incarcéré qui purge sa peine avec toutes les aises réservées à son rang de nanti. Bass ne dépareille pas dans la pétaudière de la prison surchauffée. Il doit survivre, trouver ses marques et improviser mais Powell a les pleins pouvoirs, bénéficiant du soutien complet du directeur, des matons corrompus et d’hommes de main dévoués.
Un 4e album paraît cinq mois après le précédent volume et la qualité ne s’émousse pas au passage. Tout semble débuter comme une parodie, une histoire à prendre au second degré mais bien vite la véracité du propos saute aux yeux. Tout est remarquable : les expressions, les cadrages, les lumières. Le graphisme et la mise en couleur s’épaulent admirablement. Comment ne pas être conquis par cette puissance de feu des auteurs croates qui savent si bien se jouer des canons du genre ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Marshal Bass. 3, Son nom est Personne | Darko Macan ; I...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1388
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 27 Aoû 2018 15:12
MessageSujet du message: [Marshal Bass. 3, Son nom est Personne | Darko Macan ; I...]
Commentaires : 0 >>

Pour quelques mollards de plus.
Entre un jeune métis à la recherche de son identité et la fille ainée du Marshal Bass en quête d’amour, la fuite se joue sur la partition d’une fugue inachevée. La mère se lamente du départ brutal de sa fille et le père enfourche son cheval afin de retrouver des présupposés amants impossibles. Dans l’aventure, surgiront moult personnages truculents aux visages grimaçants, de l’énigmatique Doc Moon au vieil Indien et ses trois fils, caïmans des grands chemins jusqu’au fils du planteur Defoe, pathétique gandin sous toque.
Le 3e tome de Marshal Bass ne joue plus en catimini sur le registre parodique bien que le titre fasse référence à celui d’un western spaghetti. Paternité, identité, amour, le tout contrarié par les aléas de la vie et les comportements de l’existence mènent l’histoire en toile de fond. Âpre et sombre, le volume se lit d’une traite comme on avale un alcool fort. Les graphisme, découpage et cadrage d’Igor Kordey sont toujours remarquables. La double-page muette est un point fort visuel. La mise en couleur de Nikola Vitkovic rehausse l’ensemble, délivrant des ambiances expressives tout en nuance sans jamais nuire au dessin. Le trio croate réalise un nouvel opus tenu et réussi d’un bout à l’autre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Marshal Bass. 2, Meurtres en famille | Darko Macan ; Ig...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1388
Localisation: Nîmes

Posté: Jeu 19 Oct 2017 17:44
MessageSujet du message: [Marshal Bass. 2, Meurtres en famille | Darko Macan ; Ig...]
Commentaires : 0 >>

L’auberge rouge.
Dans la mesa semi-désertique de l’Arizona, en l’an de disgrâce 1875, la ferme des Vanderkolk posée au milieu de nulle part pourrait constituer un havre de paix pour le cavalier assoiffé, éreinté et poussiéreux venant quémander l’hospitalité. Comme dit Pa’ Vanderkolk : « Qu’il vienne ! Tout le monde est le bienvenu dans cette maison. » Timothy Brown est ce voyageur distingué, chapeauté et ganté. La famille de fermiers ignore qu’elle accueille en son sein un tueur pervers recherché par la police. Brown ne sait pas qu’il vient de passer le seuil de la maisonnée et le Styx en même temps. En attendant la venue de Brown dans les parages, le marshal River Bass prend du bon temps à Dryheave, le patelin du coin jusqu’à ce qu’un chasseur de primes n’essaie de lui trouer la peau.
Après un premier tome gouleyant jusqu’à l’hallali, le second volume arrivant dans la foulée aurait pu baisser de régime. Il n’en est rien. Tout est incroyablement fort, décalé, macabre mais serti dans un humour grinçant. Le scénariste croate a su renouveler son intrigue en la déplaçant vers une famille Adams déjantée. Une comique de répétition scande le récit, les cadavres aussi. Le dessin et les couleurs sont superbes et se déploient en majesté dans une double-page panoramique. La dernière case laisse présager une suite qui ne peut décevoir au regard des deux premiers opus servis al dante.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Marshal Bass. 1, Black & White | Darko Macan ; Igor Kor
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1388
Localisation: Nîmes

Posté: Ven 13 Oct 2017 13:06
MessageSujet du message: [Marshal Bass. 1, Black & White | Darko Macan ; Igor Kor
Commentaires : 0 >>

Welcome to hell !
Si River Bass flirte avec la mort, il sait aussi faire danser la vie. Décroché in extremis d’une pendaison injuste par le colonel Terrence B. Helena qui l’avait lui-même suspendu à l’arbre, il accepte de devenir le premier marshal noir afin d’infiltrer la bande de Milord, un sinistre Blanc flanqué d’anciens esclaves affranchis, sanguinaires et hors-la-loi.
Grosse claque à la lecture de cette chevauchée du diable ! Chaque case dessinée, bourrée de détails, d’une rare force expressive, est sous tension. Le texte est taillé à l’os et colle parfaitement à l’image. Les couleurs sont superbes, délivrant des atmosphères autant aurorales que crépusculaires. Baignant l’ensemble dans une ambiance fantastique, le trait, les ombres portées, les couleurs éclatantes rappellent l’œuvre de Richard Corben (né en 1940), géant de la bédé américaine. L’humour et le graphisme décalent le récit horrifique vers le grotesque. Le lecteur ne sait jamais si c’est du lard ou du cochon, du Beef ou du Pork, « Hé, hé, hé… », « Hu, hu, hu ! ». L’histoire vraie à partir de laquelle s’inspire le récit vaut son pesant de plomb puisque le premier marshal afro-américain des Etats-Unis aura coffré plus de 3 000 criminels puis expédié ad patres, en état de légitime défense, 14 malfrats. Le 2e tome vient de paraître et au regard de la maestria développée dans le premier opus, on peut s’attendre à nouveau à un grand plaisir de lecture.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre