Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » SF/Fantasy    
[Les chroniques de Durdane. 1, L'Homme sans visage | Jac...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1492
Localisation: Nîmes
Âge: 59 Lion


Posté: Lun 18 Fév 2019 17:40
MessageSujet du message: [Les chroniques de Durdane. 1, L'Homme sans visage | Jac...]
Répondre en citant

[Les chroniques de Durdane. 1, L'Homme sans visage | Jack Vance]

Une belle prise d’esthète.
Au sein de la communauté patriarcale zélote des Chilites, Mur, jeune garçon rapide et décidé, renâcle à intégrer le cercle religieux particulièrement étriqué et à porter le torque, un collier potentiellement explosif qui, actionné à distance par l’Anone, le dirigeant invisible du continent ou par un de ses affidés, peut décapiter le quidam séditieux. Mur s’insurge contre son sort et le traitement réservé aux femmes de la communauté, asservies et vilipendées. En refusant son nouveau nom imposé par les Ecclésiarques, en choisissant son nom d’adulte, Gastel Etzwanne, en esquivant le torque, Mur s’enfuit, la mort aux trousses, se marginalise et devient musicien itinérant avec la ferme intention de racheter l’indenture de sa mère, Eathre, afin de la délivrer du joug des tyranneaux locaux. Dans un système corseté et despotique, il est difficile de s’exprimer librement et de vivre selon ses élans. Gastel doute et endure jusqu’à ce que les Rogushkoïs ruinent sa vie affective. Sauvages, ivrognes, obsédés, les Rogushkoïs violent et massacrent à tour de bras en toute impunité car l’Anone, l’homme sans visage, ne veut rien tenter pour les contrecarrer. Gastel Etzwanne décide de faire entendre sa voix coûte que coûte, au risque d’en perdre la tête.
Le premier tome de la trilogie des Chroniques de Durdane concentre tout l’art et les centres d’intérêt de Jack Vance âgé de 57 ans quand le 1er volume paraît en 1973. L’auteur décrit des systèmes sociétaux cohérents bien qu’exogènes. Le Shant de la planète Durdane est un continent jadis colonisé par les Terriens. Les communautés se sont adaptées et spécialisées, développant des mœurs et des coutumes que Jack Vance esquisse brillamment, rendant crédible et attachant un monde bariolé, élaboré et barbare. L’Homme sans visage est un roman initiatique et politique qui se développe dans les Paladins de la liberté et se conclut dans Asutra, 3e tome des Chroniques de Durdane.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » SF/Fantasy
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre