Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Freud et l'hystérie | Richard Appignanesi, Oscar Zarate]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1365
Localisation: Ile-de-France
Âge: 46 Poissons


Posté: Dim 14 Jan 2018 10:58
MessageSujet du message: [Freud et l'hystérie | Richard Appignanesi, Oscar Zarate]
Répondre en citant

Voici un album de BD en noir et blanc dont le narrateur à la première personne est un Freud à son crépuscule, qui se remémore les premières années de ses études médicales, le fiasco de son expérience avec la cocaïne, puis sa formation auprès de Charcot, les deux célèbres cas de « Anna O. » et d'Elisabeth von R., jusqu'à son éloignement de Joseph Breuer à la veille de la formalisation de son invention de la psychanalyse. Le flash-back est parfois interrompu par le fil rouge du chapeau qui s'envole (par-delà l'importance de cette image que lecteurs des textes biographiques de Freud connaissent bien), ainsi que par plusieurs interventions anti-chronologiques de tel ou tel personnage, notamment de Freud vieux lui-même. On peut considérer la conclusion comme une telle intervention anti-chronologique, voire comme une uchronie, où Freud, tel Dante par Béatrice, est accompagné par la Princesse Diana – se proclamant implicitement elle-même hystérique, tout comme Freud – dans l'exploration de la situation psychopathologique actuelle. Je reproduit ci-dessous in extenso cette étonnante uchronie.

Malgré ma tiédeur pour la lecture des BD, je reconnais avoir apprécié les dessins en soi (surtout les représentations de l'hystérie) ainsi que pour la facilité avec laquelle ils ont permis cette structure narrative complexe et enchevêtrée. Le texte s'adresse autant à des novices – s'attachant sans doute davantage à l'aspect biographique – qu'à des connaisseurs, qui y retrouveront la genèse factuelle de certains concepts-clés. La conclusion, véritable prise de position militante des auteurs, me paraît aussi particulièrement bien trouvée.


Cit :

« - Plus personne ne parle "d'hystérie" de nos jours, professeur. C'est perçu comme discriminatoire pour les femmes.
- Quoi ? Ils continuent à croire que l'hystérie est imaginaire ?
- Ils parlent de troubles fonctionnels d'origine inconnue, pas imaginaires. Il y en a beaucoup de nos jours. »
[…bulles off et personnages divers, rivés sur leurs téléphones mobiles, dans un cadre moderne :]
« D'où vient mon anorexie ?
- C'est un problème d'image de soi... L'Olanzapine pourrait vous aider, ou une thérapie familiale.
- Qui connaît la cause de mon syndrome de fatigue chronique ?
- On parle d'encéphalomyélite myalgique... ça pourrait être un trouble du système immunitaire...
- Ma dépression me rend fou...
- Maladie banale, causes inconnues... Le Prozac aide mais a des effets secondaires.
- Pourquoi les suicides en chaîne d'adolescents passent-ils par Internet ?
- Les réseaux sociaux peuvent devenir addictifs, comme les drogues. »

« Les symptômes qui échappent aux tests médicaux sont classés comme des "syndromes" dont la base organique est inconnue.
- Mais la psychanalyse ne vous a rien appris ? Des symptômes inexpliqués peuvent souvent être ramenés à la conversion de conflits inconscients.
- De nos jours c'est : "Avalez ça, ça ira mieux."
- Mon but avec la psychanalyse, c'était de supprimer la dépendance aux drogues et les autres interventions physiques. » (pp. 163-166)

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre